Ces 4 infos que vous ignorez (peut-être) sur le palais de l’Elysée
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

Insolite

Ces 4 infos que vous ignorez (peut-être) sur le palais de l’Elysée

Publié le 09/05/2017

VIDEOS. De sa valeur astronomique à la mort d’un des présidents de le République en fonction, découvrez ces 4 informations autour du palais de l’Elysée.

Le bien le plus cher de Paris

Le palais de l’Elysée en quelques chiffres c’est : 365 pièces ; 1,5 hectare de jardin ; 26 000 m² de surface au sol et une valeur théorique de 1 170 000 000 d’euros selon l’historien Patrice de Moncan. Dans son Que vaut Paris ?  aux éditions du Mécène, le scientifique imagine le prix des biens les plus prestigieux de la capitale à partir de données aussi diverses que la superficie du bien, son emplacement ou encore sa surface constructible théorique. La demeure des présidents est ainsi devant Matignon (1 282 500 000 €), le ministère des Affaires Etrangères (680 658 000 €) ou encore celui de l’Education Nationale (279 313 500 €). Des sommes astronomiques à en faire perdre la raison…

Un mort à l’Elysée

Il n’est pas dit si dans l’estimation réalisée par Patrice de Moncan on prend en compte la traditionnelle décote qui touche les biens immobiliers lorsqu’ils sont le théâtre d’un événement tragique. Le 16 février 1899, le président de la République Félix Faure décède au palais dans des circonstances sulfureuses. L’homme politique aurait rendu l’âme durant un rapport sexuelle avec sa maitresse, Marguerite Steinheil, selon la presse de l’époque. Mais comme l’explique le journaliste spécialisé dans l’histoire de France, Franck Ferrand, sur les ondes d’Europe 1, il est probable que dans cette sombre histoire, les médias se soient emballés sur le caractère lubrique de cette mort inattendue.

Temple éphémère de l’art contemporain

Lors de leur arrivée à l’Elysée, le président Pompidou et sa femme, Claude Pompidou, goûtent peu le faste monarchique du palais et son style XVIIIème siècle suranné. Qu’à cela ne tienne, ces deux amateurs d’art contemporain entreprennent des travaux de rénovation et donnent au "Château" un coup de jeune :

Une demeure écolo

Ce n’est pas parce qu’il date de 1718 que l’Elysée n’est pas écoresponsable. Depuis 2011, l’alimentation en énergie du palais se fait via le système "Degrés Bleus". Une technologie de récupération des eaux usées mise au point par la Lyonnaise des Eaux, filiale de Suez Environnement. "Grâce à ce bouquet énergétique élargi, le Palais et ses annexes rue de l’Elysée, pourront dès l’été 2011, réduire leur consommation d’énergie fossile de 63%, évitant ainsi l’émission de 206 tonnes de CO2 par an", précisait à l’époque le communiqué des services de l’Etat.


Ludovic CLERIMA

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.