Comment financer un immeuble village à Paris ?
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

L’immobilier Neuf, Investissement / Fiscalité, Insolite

Comment financer un immeuble village à Paris ?

Publié le 10/12/2015

PHOTOS. Zoom sur l’un des nombreux projets du concours "Réinventer Paris". Une opération hors norme sur le plan architectural qui s’appuie sur le crowdfunding immobilier.

La capitale est en ébullition. Depuis mai 2015, près de 372 projets architecturaux, destinés à "Réinventer Paris", ont été déposés dans le cadre d’un concours organisé par la municipalité. Parmi les quelques élus encore en lice, le programme "Paris pour nous, Paris par nous", surprend à la fois par son parti pris architectural, et par son mode de financement. (Cliquez pour agrandir).

Présenté comme un "immeuble village", il comportera 136 logements (du studio au penthouse de cinq pièces), des jardins partagés, une salle de sport, un local d’activités à vocation culturelle et un Craft (café-cantine-coworking). "Nous proposons un immeuble villa(ge) avec des logements pour tous, qu’ils soient familiaux, ou que ce soient de grands appartements pour colocation", indique David Trottin, architecte porteur du projet. (Cliquez pour agrandir).

Un programme dont le coût de construction devrait avoisiner les 100 millions d’euros, s’il est sélectionné. Pour collecter cette somme, l’équipe des architectes de Périphérique et Marin + Trottin Architectes comptent s’appuyer sur le promoteur Demathieu Bard Immobilier, mais également sur une plateforme de crowdfunding : Wiseed. "Réinventer Paris, c’est voir au-delà de l’aspect technologique. On parle d’innovation, également dans le financement", précise Souleymane Galadima, directeur général de Wiseed immobilier.

L’immeuble participatif

Sur le site, les internautes peuvent déjà noter le projet. "Ils livrent leurs appréciations sur le plan architectural, l’emplacement, les performances énergétiques… si une partie de la structure du programme est figée, il n’est pas exclu qu’au moment des travaux, nous intégrions certaines des remarques des crowdfunders pour modifier le bâtiment", assure Souleymane Galadima. Selon les informations de Wiseed, 82 % des votants sont prêts à investir en moyenne 2 168 €. (Cliquez pour agrandir).

À ce jour, le programme réuni près de 500 000 € d’intention de don. "En tant que conseiller en investissement participatif, nous ne pouvons pas lever plus d’un million d’euros. Mais nous sommes en discussion avec les autorités de régulations pour créer un nouvel agrément nous permettant de dépasser ce plafond", indique le directeur de Wiseed. (Cliquez pour agrandir).

Parmi les pistes étudiées, celle de soumettre la création d’une  nouvelle reconnaissance officielle permettant de lever jusqu’à 5 millions d’euros ou recourir à un appel à souscription nationale. Une méthode déjà employée par le passé par la plateforme dans le but de racheter, en partie… l’aéroport de Toulouse Blagnac. À l’époque, 18 millions d’euros avaient pu être collectés.

"Du logement pour tous"

Mais que les investisseurs potentiels ne s’attendent pas, sur ce projet, à une rentabilité exceptionnelle. "Si l’on nous sélectionne, le ticket minimum pour participer au tour de table sera de 100 € au lieu de 1 000 €. Puisque l’objectif est de faire du logement pour tous, les rentes seront nécessairement inférieurs à ce que nous faisons d’habitude", confie Souleymane Galadima. "Paris pour nous, c’est une palette de typologies de logements à des prix diversifiés, commençant au plus bas autorisé dans la capitale par l’encadrement des loyers, en phase avec les attentes et les besoins des Parisiens", souligne encore David Trottin. (Cliquez pour agrandir).

Les sommes réunies permettront de financer l’achat du foncier et une partie des travaux. Ces derniers devraient débuter en 2017, si le programme est retenu par la municipalité, et prendraient fin en 2019.  28 % des appartements livrés seront accessibles à l’achat via le promoteur Demathieu Bard Immobilier. Les 72 % restant seront en locations à des prix diversifiés répartis entre 12,10€/m² et 29€/m², avec un prix moyen à 22,14€/m², afin de "répondre à la carence locative à Paris intramuros". (Cliquez pour agrandir).

En cas de victoire, le bâtiment s’installerait dans le quartier Masséna, dans le 13me arrondissement de Paris. Le bureau d’études en ingénierie du bâtiment Scoping, de l’assistant à la maîtrise d’ouvrage Redman, du cabinet Ic Avocats et de Label'Ville participe également à l’élaboration du projet.


Ludovic Clerima Explorimmo

Crédit photo / Wiseed

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.