Crédit immobilier : la hausse des taux se fait sentir
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

Crédit immobilier, Élections présidentielles 2017

Crédit immobilier : la hausse des taux se fait sentir

Publié le 21/04/2017

INFOGRAPHIES. Selon les bilans des différents courtiers en crédit immobilier, la hausse des taux commence à fragiliser le pouvoir d’achat des acquéreurs potentiels partout en France.

La hausse des taux, de plus en plus réelle. Les courtiers de crédit immobilier annoncent des conditions de financement moins profitables aux particuliers. Ainsi, comme l’indique Vousfinancer, le mois de mars 2017 signe la fin des taux de crédit sous la barre des 1 % sur 20 ans. "Les beaux profils décrochent globalement toujours des taux compris entre 1,20 % et 1,60", assure-t-il.

Par "beaux profils" VousFinancer entend les couples, en CDI avec des salaires de plus de 4 000 € à deux et 10 % d’apport. Pour les primo-accédants, tout dépendra de la qualité du bien et de l’évolution de la situation professionnelle du ou des acquéreur(s).

Il paraît acquis que désormais, le niveau de revenus des emprunteurs est essentiel pour obtenir un prêt, devant l’apport : "Ce sont les revenus des acheteurs qui vont constituer les ressources des banques de demain et leur permettent de dégager des revenus futurs lors de la mise en place d’une relation sur le long terme ; alors que l’apport ne vient que réduire le montant du prêt, même s’il sécurise en partie celui-ci"; explique Sandrine Allonier, chargée des relations banques pour VousFinancer.

Ville Projet financé Profil de l'emprunteur Qualité du dossier Taux sur 20 ans
Bordeaux Acquisition
400 000 €
Célibataire, 30 ans, primo-accédant Revenus : 10 000 €/mois
Apport : 40 000 €
1,15 %
Lyon Acquisition
330 000 €
Couple, 26 et 27 ans, primo-accédants Revenus : 4 330 €/mois à 2
Apport : 50 000 €
1,20 %
Paris Acquisition
300 000 €
Celibataire, 39 ans, secundo-accédant Revenus : 2 080 €/mois
Apport : 177 000 €
1,20 %
Strasbourg Acquisition
285 000 €
Couple, 42 et 39 ans, 2 enfants, secundo-accédants Revenus : 7 000 €/mois à 2
Apport : 55 000 €
1,20 %
Nantes Acquisition
1 334 000 €
Divorcé, 2 enfants, secundo-accédant Revenus : 40 000 €/mois
Apport : 0 €
1,21 %
Rennes Acquisition
150 000 €
Couple, 3 0et 35 ans, primo-accédants Revenus : 7 080 €/mois à 2
Apport : 0 €
1,24 %
Marseille Acquisition
340 000 €
Couple, 31 et 36 ans, 1 enfant, primo-accédants Revenus : 6 165 €/mois à 2
Apport : 100 000 €
1,25 %
Grenoble Acquisition
360 000 €
Couple, 37 et 34 ans, secundo-accédants Revenus : 10 000 €/mois à 2
Apport : 0 €
1,30 %

Le pouvoir d’achat immobilier attaqué

Le pouvoir d’achat immobilier se fragilise un peu plus tous les mois. Car si les taux remontent légèrement, les prix augmentent aussi un peu partout en France : "Nous observons ce mois-ci 10 perdantes au premier rang desquelles se trouve Angers (5m² de moins par rapport au mois dernier), suivie de Grenoble et Rennes qui perdent respectivement 2m². Viennent ensuite Saint-Etienne, Reims, Toulon, Montpellier, Lille, Strasbourg et Bordeaux avec 1m² de moins finançable par rapport au mois de mars. Seules Dijon et Toulouse gagnent respectivement 3 et 1m². Le Mans, Le Havre, Nîmes, Marseille, Nantes, Lyon, Nice et Paris restent quant à elles stables", indique le courtier en crédit immobilier Meilleurtaux. (Cliquez pour agrandir)

Le climat économique pourrait d’ailleurs se détériorer un peu plus. Si l’on ne déplore pas d’impact de l’élection présidentielle sur les volumes de vente jusqu’à présent, il n’est pas impossible de croire que la victoire d’un candidat issu d’une mouvance extrémiste puisse faire grimper les taux. "On est actuellement dans le flou artistique, même si les fondamentaux restent bons grâce au niveau des taux, au dispositif Pinel et au prêt à taux zéro, trois le-viers qui continuent à alimenter le marché" conclut Jérôme Robin, président de Vousfinancer.

Ludovic Clerima

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.