Crédit immobilier : les taux progressent au ralenti
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

Investissement / Fiscalité, Crédit immobilier

Crédit immobilier : les taux progressent au ralenti

Publié le 04/07/2017

Pour le deuxième mois d'affilé, les taux de crédit immobilier ne progressent que de 0,01 point pour s’établir à 1,57 % en moyenne toutes durées confondues. Le signe d’une stabilisation qui pourrait bien s’installer quelques temps.

L’été sera calme sur la planète du crédit immobilier. Comme l’anticipaient les économistes et professionnels du secteur immobilier, la hausse des taux marque le pas. Pour le second mois consécutif, elle ne saura que de 0,01 % selon l’observatoire Crédit Logement / CSA, ce qui porte les taux moyens, toutes durées confondues, hors frais d’assurances à 1,57 %.

  Juin 2017 Mai 2017 Avril 2017 Mars 2017
Taux moyen
toutes durées confondues
1,57 % 1,56 % 1,55 % 1,51 %
Taux moyen sur le marché
de l'ancien toutes durées confondues
1,58 % 1,57 % 1,56 % 1,52 %
Taux moyen  sur le marché
du neuf toutes durées confondues
1,60 % 1,63 % 1,63 % 1,55 %
Taux moyen sur le marché
des travaux
toutes durées confondues
1,56 % 1,53 % 1,50 % 1,42 %

Une bonne nouvelle pour l’ensemble des agents immobiliers qui espèrent faire de 2017, l’année de tous les records. Du neuf à l’ancien en passant par les travaux, le secteur immobilier est dopé au crédit immobilier pas cher. "En elle-même, cette remontée est sans incidence sur la solvabilité de la demande : en revanche, la hausse rapide des prix de l’immobilier pèse de plus en plus lourdement sur une demande qui s’affaiblit", rappelle l’observatoire Crédit Logement / CSA.

Reste qu’on ne sait pas encore avec certitude combien de temps durera cette accalmie. Pour Cécile Roquelaure, chargée d’études pour le courtier en crédit immobilier Empruntis, "la rentrée devrait être dans les mêmes tendances, bien que nous ne puissions avoir de certitudes aujourd'hui. Les banques feront le point sur leurs objectifs pendant l'été, le niveau de leur marge et les pressions sur leur business model (évolution de la stratégie de la BCE, évolution des OAT, mises en place des dernières réglementations). Elles définiront ainsi leur stratégie en matière de taux pour les 3 derniers mois de production de 2017." Réponse en septembre.

Ludovic CLERIMA

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.