Crédit immobilier : les taux remontent
annonces immobilières
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €
  • LocalisationExemples : 57, 75015, Nice, étranger
    • Nb Personne :   
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €
  •  
Bertrand Vacances
  • Residences secondaires
  • Maison à la campagne, chalet à la montagne, appartement avec vue sur mer,
    laissez-vous tenter !

Crédit immobilier

Crédit immobilier : les taux remontent

Publié le 02/01/2017

Après plusieurs années de baisse, les taux de crédit immobilier amorcent leur remontée. Une nouvelle qui pourrait changer la donne pour les acquéreurs.

C’est fait ! Les taux de crédit immobilier ont bel et bien terminé leur lente érosion et repartent désormais à la hausse pour 2017. Selon l’observatoire Crédit Logement / CSA, ils passent à 1,34 % en moyenne toutes durées confondues en décembre 2016 contre 1,31 % en novembre. "Après une année de recul, les taux se sont légèrement retendus en décembre, en prenant 3 points de base. En dépit des tensions qui affectent les marchés obligataires depuis la fin de l’été, la remontée des taux de crédit immobiliers n’a été ni rapide, ni très forte jusqu’alors", tempère-t-on du côté de Crédit Logement / CSA.

  Décembre 2016 Novembre 2016 Octobre
2016
Septembre
2016
Taux moyen
toutes durées confondues
1,34 % 1,31 % 1,33 % 1,41 %
Taux moyen sur le marché
de l'ancien toutes durées confondues
1,34 % 1,29 % 1,39 % 1,38 %
Taux moyen  sur le marché
du neuf toutes durées confondues
1,40 % 1,38 % 1,42 % 1,44 %
Taux moyen sur le marché
des travaux
toutes durées confondues
1,28 % 1,32 % 1,30 % 1,45 %

Déjà, au début du mois de décembre 2016, le courtier en crédit immobilier Cafpi dans une étude menée auprès de ses principaux partenaires bancaires, notait que si près d’un tiers des banques maintenaient des taux stables sur l’ensemble des durées, plus de la moitié d’entre elles augmentaient leurs taux entre 0,05 % et 0,15% sur 10, 15 et 20 ans. 41 % d’entre elles avaient pratiqué des hausses sur les durées de 25 ans. Certaines étaient allées encore plus loin, avec des hausses entre 0,15% et 0,25%. Une banque affichait même des hausses sur l’ensemble des durées comprises entre 0,25% et 0,35%.

Des augmentations limitées… pour le moment

Comme le rappelle le Crédit Logement CSA, le frémissement observé n’est pas encore en mesure de porter lourdement atteinte aux portefeuilles des ménages en capacité d’acheter : "La faiblesse actuelle des taux des crédits soutient toujours la demande, contribuant largement à l’amélioration de la solvabilité (…) cette baisse intervenue depuis décembre 2015, par exemple, est équivalente à une diminution du prix des logements de 7,5 %, et de 24 % si l’on se réfère à décembre 2011."

Nul doute que l’ensemble des acteurs du marché immobilier auront, pour 2017, les yeux rivés sur l’évolution des taux. L’excellent cru de 2016 en matière d’acquisition pourrait ne pas se répéter, avec selon l’économiste Olivier Eluère, un léger repli des transactions pour l’existant et une hausse limitée, de 1 % à 2 %, dans l’immobilier neuf.

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.