Des nuages contre les nuisances sonores à la maison
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

Travaux et Décoration, Copropriété et voisinage

Des nuages contre les nuisances sonores à la maison

Publié le 15/06/2017

PHOTOS. C’est l’idée écolo d’une jeune start up française. Mettre en point des nuages décoratifs capables de réduire le bruit qui nous entoure, aussi bien dans les open space qu’à la maison. Découverte.

C’est ce qu’on appelle avoir de la suite dans les idées. Confronté à un problème de nuisance sonore, un entrepreneur vient de créer un nuage capable de diminuer les bruits aux alentours. "Nous avions déménagé, avec mon équipe, dans un espace de coworking bordelais. C’était un lieu très bruyant. J’ai donc cherché dans le commerce une solution et puisqu’il n’y avait rien, je l’ai créé moi-même", nous raconte Stéphane Demguilhem, fondateur de Acloud, l’entreprise qu’il vient de lancer sur cette thématique. (Cliquez pour agrandir)

Pour ce faire, le startuper a étudié les 3 règles fondamentales d’acoustique pour s’attaquer au bruit : être au-dessus de la source sonore, éviter les formes planes et choisir une matière absorbante. "Notre nuage répond à ces trois impératifs. J’utilise de la ouate acoustique fabriquée à partir de bouteilles en plastique recyclées. Tout est fabriqué en France et il n’y a pas besoin de travaux pour l’installer le nuage. Il suffit de l’accrocher au plafond et le tour est joué", indique-t-il. (Cliquez pour agrandir)  

Lorsqu’un son est émis dans une pièce, les parois le réfléchissent. Plus les murs sont réfléchissant et plus le bruit reste dans la salle. Le nuage diminue au maximum la cet effet de réverbération.

De la maison au bureau

S’il s’avère performant dans un open space ou un espace de coworking Acloud peut également être utilisé à la maison. "Avec notre fonction lumineuse, certains parents l’installent dans la chambre de leurs enfants pour s’en servir en plus comme d’une veilleuse", précise l’inventeur. L’objet est doté d’une ampoule Led basse consommation et recréé des ambiances lumineuses. Le nuage est disponible en trois tailles : 1 mètre ; 1,50 mètre ; 2 mètres. Côté prix, on avoisine les 300 euros pour le modèle le plus petit et 900 euros pour le plus grand. (Cliquez pour agrandir)

La start up fait partie de la nouvelle promotion des jeunes pousses de l’innovation qui viennent d’intégrer l’incubateur d’entreprises "Immobilier de demain", lancé entre autres par la Ville de Paris. La société espère bien développer son invention : "A terme, nous aimerions en faire un véritable objet connecté capable d’être piloté depuis un smartphone, avec un détecteur de présence", conclut Stéphane Demguilhem. La paix des voisinages serait-il à portée de doigt ? (Cliquez pour agrandir)


Ludovic CLERIMA Explorimmo



Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.