Immobilier : ces 5 chiffres à retenir avant d’acheter à la rentrée
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

Marché de l'immobilier, Crédit immobilier, Investissement / Fiscalité

Immobilier : ces 5 chiffres à retenir avant d’acheter à la rentrée

Publié le 30/08/2017

Taux de crédit immobilier. Prix des logements en France. Dates clés à garder en tête… Si vous comptez acheter bientôt un logement, voici quelques informations à retenir.

C’est presque une tradition dans le monde de l’immobilier. L’automne est généralement la saison où se font les dernières acquisitions de l’année, surtout du côté des investisseurs. Une fois n’est pas coutume, cette fin d’année 2017 comporte quelques spécificités. Mieux vaut les prendre en compte avant de franchir le pas pour rester zen et ne pas se retrouver avec un logement qui coûterait les yeux de la tête, ou difficile à financer.

Première bonne nouvelle, les taux de crédit immobilier, sont toujours aussi bas. Ils ont même légèrement reculé au mois d’août et sont estimés à 1,55 % en moyenne, toutes durées confondues. La faiblesse des taux devrait se poursuivre, selon les économistes, jusqu’à la fin de l’année. De quoi solvabiliser les acheteurs potentiels.

Car ce n’est pas du côté des prix de l’immobilier qu’ils pourront se réjouir. Selon les données des notaires de France, les prix dans l’ancien progressent de 2,7 %. Une tendance, qui n’est pas prête de s’inverser. Dans le neuf, la situation n’est pas meilleure, et les promoteurs confirment à l’Insee qu’ils anticipent des hausses sur le coût de ces logements dans les prochains mois.

Le pire concerne probablement les grandes agglomérations. Les prix flambent dans le neuf comme dans l’ancien pour les métropoles, qu’il s’agisse de Paris (+ 5,5 % dans l’ancien sur un an ; +7,3 % en Île-de-France dans le neuf sur un an), Bordeaux (+15,5 % dans l’ancien sur un an ; + 4,3 % dans le neuf sur un an) ou encore Nantes (+ 4 % dans l’ancien sur un an ; + 5 ,4 % dans le neuf sur un an).

Pour se solvabiliser, les acquéreurs peuvent compter sur les aides à l’achat comme le prêt à taux zéro. Ce dernier permet de financer jusqu’à 40 % d’une acquisition dans le neuf, mais fonctionne aussi dans l’ancien. Seul problème, le dispositif prend fin le 31 janvier 2017, dans sa forme actuelle. Au moment où nous écrivons ces lignes nous n’avons pas l’assurance que le dispositif perdure en l’état. Si vous devez acheter et souhaitez y recourir, sachez que l’offre de prêt doit être émise avant le 31 décembre 2017.

Cette règle vaut également pour ceux qui aimeraient recourir au dispositif d’investissement locatif Pinel. Sous certaines conditions, cette aide permet d’acheter un bien immobilier neuf et de profiter de baisse d’impôts allant de 12 % à 21 %, à condition de louer le bien acquis entre 6 et 12 ans. Là encore, le dispositif prend fin le 31 décembre 2017 et nous ne savons pas s’il sera ou non reconduit en l’état. Les minutes sont comptées pour les acquéreurs qui souhaitent passer à l’acte.

Ludovic CLERIMA

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.