Immobilier : Les cadres parisiens prêts à changer de ville
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

Marché de l'immobilier, Investissement / Fiscalité

Immobilier : Les cadres parisiens prêts à changer de ville

Publié le 29/08/2017

Bordeaux, Nantes et Lyon. Ce sont les trois villes plébiscitées par les cadres parisiens pour travailler selon l'étude Cadremploi. Prix des logements à l'achat ou à la location, fiscalité...focus sur ces villes qui séduisent tant.

Lorsqu'il parcourt 27 km et qu'il consacre 1h 24 en moyenne chaque jour pour se rendre et revenir de son travail, s'il ajoute le coût de la vie, la difficulté de se loger et une dépense de près de 30 % de ses revenus à son budget logement...le cadre francilien a des envies de changement. Recherche d'une meilleure qualité de vie, d'un équilibre entre vie personnelle et professionnelle...voilà les critères privilégiés selon l'étude de Cadremploi. A l'occasion de la sortie de ce palmarès annuel, Explorimmo détaille l'état du marché immobilier des 10 premières villes du classement.  Prix des appartements, des maisons, valeurs du neuf, fiscalité...toute une série d'indicateurs sont mesurés afin de déterminer les forces et les faiblesses de chacune de ces villes pour s'installer.

Bordeaux, la qualité de vie a un prix

A l'instar du palmarès des villes où investir, ce sont les valeurs sûres que l'on retrouve en tête de l'étude. Grande gagnante, Bordeaux ne cesse d'attirer avec sa nouvelle ligne à grande vitesse qui met la cité girondine à un peu plus de 2 heures de la capitale. Preuve de cet engouement ?10 000 nouveaux habitants dont 70 % de parisiens se sont déjà installés dans la métropole bordelaise, l'an dernier. A quelques encablures de l'Océan et du Bassin d'Arcachon et avec des atouts environnementaux, touristiques et culturels de premier plan, les valeurs immobilières progressent très fortement.  Selon la dernière note de conjoncture des notaires, la fièvre est réelle. Les prix ont bondi de 15,5 % en un an à 3 550 €/m2 en moyenne. Même si l'on est encore loin des 9 000 €/m2 pour un appartement parisien, les valeurs montent et dépassent les 5 000 €/m2 dans les quartiers les plus prisés de l'hypercentre notamment.  Ce qui n'empêche pas de dénicher encore quelques bons plans et les projets d'aménagement sont nombreux.

Nantes, valeur sûre

Bordeaux arrive en tête, plébiscitée par 58 % des interrogés. Viennent ensuite Nantes (43 %) et Lyon (40 %).  Avec des prix plus sages qu'à Bordeaux, Nantes est considérée, à juste titre, comme une ville très dynamique. Au plan démographique et emploi ses indicateurs sont bien orientés et les étudiants sont très nombreux à y élire domicile pour la qualité de ses filières d'enseignement. Selon les notaires, les prix de Nantes ont grimpé de 4 % pour les appartements anciens, portant le mètre carré à 2 620 euros en moyenne sur un an. La hausse est cependant plus significative pour les maisons (+6,6 % sur un an).

Lyon, carrefour stratégique

De son côté, Lyon, véritable carrefour stratégique demeure un excellent choix pour les cadres en quête d'une nouvelle qualité de vie. La montagne est proche, de même que les villages de charme de l'Ardèche ou de la Drôme. Autre atout : l'évolution des prix y reste raisonnable dans l'ancien (+2,2 %), ce qui place le mètre carré à 3 410 €, moins cher que Bordeaux par exemple.

 

Olivier Marin

Le classement

Bordeaux

Nantes

Lyon

Toulouse

Montpellier,

Nice

Rennes

Marseille

Lille

Strasbourg

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.