Les éoliennes font baisser les prix de l’immobilier
annonces immobilières
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €
  • LocalisationExemples : 57, 75015, Nice, étranger
    • Nb Personne :   
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €
  •  
Bertrand Vacances
  • Residences secondaires
  • Maison à la campagne, chalet à la montagne, appartement avec vue sur mer,
    laissez-vous tenter !

Marché de l'immobilier

Les éoliennes font baisser les prix de l’immobilier

Publié le 26/02/2014

La première étude sur l’impact des éoliennes sur les prix de l’immobilier a été dévoilée. Elle réserve quelques surprises.

C’est confirmé. Pour la première fois, une étude sérieuse vient le démontrer : les éoliennes dévaluent les propriétés situées dans leur périmètre. A 2 km, les logements perdent 11 % de leur valeur. A 4 km, c’est 3 %.

Une étude menée sur 1 million de logements

L’étude qui nous l’apprend a été réalisée en Angleterre et au Pays de Galles. Les chercheurs de la London School of Economics ont comparé les changements de prix d’un million de logements sur 12 ans, dans des endroits où des éoliennes sont déjà installées, vont l’être ou ont été rejetées par les autorités locales.

32 000 euros en moins

Le Daily Mail, qui relaie l’information, a fait le calcul : une maison à 300 000 euros n’en vaudrait plus que 268 000, soit une perte de 32 000 euros.

Jusqu’à 180 mètres de haut et aussi bruyant qu’un marteau-piqueur

La vue d’un parc d’éoliennes (qui peuvent mesurer jusqu’à 180 m) qui serait en cause, ainsi que le bruit des machines, dû aux vibrations des pâles, qui peut atteindre 120 décibels d’après l’Amac, soit le bruit d’un marteau piqueur.

Un phénomène déjà reconnu en France

En France, le phénomène est déjà connu. En 2010, la justice avait donné raison aux acheteurs d'une bergerie restaurée située à Tigné, dans le Maine-et-Loire. Ils n'avaient pas été prévenus par le vendeur qu'un parc éolien allait être construit aux alentours. La première chambre de la cour d'appel d'Angers avait estimé que l’éolienne dans le paysage de leur maison l’avait dévaluée de 10 % de son prix. Ils avaient récupéré 18 000 euros de dommages et intérêts et annulé l’achat.

Elodie Buzaud © Explorimmo.com

Commentaires

  • ANONYME - ( 30/05/2014 à 16:01 )

    Pourrait-on avoir les références de cette étude ?

  • Projet - ( 04/04/2014 à 09:55 )

    @Bruno, peut-être un problème d'ouïe, la mienne à 1.5 km, je l'entends sans même faire un effort (à l'extérieur). Et puis 2 km vous avez de la chance, mais un projet pouvant en entrainer un autre, vous aurez peut-être la joie d'en voir à 500m (distance minimale légale).
    @Dalapuy: vous la prenez où cette distance de 4 km? La distance légale minimale est de 500 m. Ici on ne peut pas poser les yeux sur l'horizon sans voir ces moulins. Et puis il n'y a pas que l'effet visuel. Ces machines sont incapables de produire plus de 1/4 du temps. Vous accepteriez d'avoir une voiture hors de prix dont vous ne savez pas si elle va démarrer quand vous en avez besoin?
    Etre contre l'éolien, c'est pas être pour le nucléaire.

  • Bruno - ( 02/03/2014 à 11:25 )

    C'est surprenant comme les écolos trouvent tout un tas d'arguments fallacieux contre les éoliennes !

    C'est pourtant cool un éolienne, ça produit du courant électrique sans polluer, on peut trouver ça moche mais pas plus que les hangars immenses des paysans qui exploitent du bétail ou que les zones industrielles en friches.

    Quand au bruit restons sérieux, il y en a 12 à moins de 2 kilomètres à vol d'oiseau de chez moi et on ne les entend pas, même pas un murmure, et le souffle du vent est plus fort.

    Bof, au final c'est pas très important, on va continuer à exploiter pétrole, gaz de schiste ou gaz tout court, charbon, produire de la pollution à tout va et crever asphyxié ou grillé au soleil dans quelques années.

    Moi je ne serais plus là pour le voir de toute façon.

  • bernard - ( 02/03/2014 à 10:35 )

    Bravo pour cette publication, mais incomplète.
    Qu'en est il de la perte de valeur des habitations situées à 500 mètres d'une éolienne?
    En france, 500 mètres représentent la distance réglementaire minimale entre une éolienne et une habitation,
    Cordialement BR

  • Lefranc - ( 02/03/2014 à 10:20 )

    @ dalapuy

    On voit bien que vous n'êtes pas confronté au sujet dont vous parlez. -
    - une éolienne n'arrive jamais seule.
    - la première sera à 500 m de chez vous.
    - les bruits s'aditionnent
    - le parc peut comporter plus de 40 machines entre votre habitation et les 4 kms de rayons pour plus de 4 opérateurs qui se moquent de la maintenance sonore

  • JF49 - ( 02/03/2014 à 04:21 )

    Toujours habile à vouloir réfuter l''argument, nos amis écolos ?
    Celui qui achète ou construit autour d'un site nucléaire le fait en toute connaissance de cause aujourd'hui. De plus ces sites suffisent à assurer la pérénnité de la production pour des décennies et au delà puisqu'il est possible de développer tout nouveau projet sur les sites existants. Les sites éoliens sont conçus pour miter le territoire. Chacun peut se trouver confronté à un projet à un ou deux kilomètres de son domicile, au bénéfice d'un propriétaire ou d'un maire exclusivement appâté par le fric. Pour montrer l'exemple pourquoi nos chers écolos parisiens, ne proposeraient pas une éolienne en haut de la butte Montmartre. C'est un lieu de tradition de moulins ! plutôt que ces essais de prototype de turbines sur es toits de l'opéra de Paris, dont la mairie s'est bien gardé de publier le bilan financier après quelques années, comme elle s'y était engagée.

  • Dalapuy - ( 02/03/2014 à 01:16 )

    Outre le manque de comparaison (quel manque à gagner avec une centrale nucléaire à 4 km), j'ai dû mal à imaginer la perte pour une éolienne à 4 Km??? En effet, dans le paysage une éolienne de 180 m de haut à 4 Km, apparait comme une éolienne de 45 cm de haut à 10 m... Autrement dit une nuisance visuelle nulle m^me si on n'aime pas ça

    Quant au bruit, 4 km ca fait une sacré distance...

  • Lefranc - ( 01/03/2014 à 20:13 )

    à Dom 55 ... Merci de placer les eoliennes au même niveau de désagrément que les décharges , voies ferrées, centrales nucléaires ... etc qui sont déjà de réels facteurs de dévaluation foncière reconnu. Mon voisin, élu, locataire d'un terrain éolien, va donc percevoir une rente sur la dévaluation foncière de ma maison, en me pourrissant la vie ma maison invendable, ma vie fixée au milieu de ce champ industriel qui ne sert à rien les 3/4 du temps. IL est clair que je vais demander un déclassement de ma maison dans la grille d'agrément de résidence qui sert à calculer l'impot foncier et habitation ... pour les collectivités locales qui perçoivent. juste retour des choses

  • dom55 - ( 01/03/2014 à 13:05 )

    4 km.... sous les vents dominants ou partout ?

    Peux t on avoir la même étude pour les biens à 4 km de :
    voies ferrées
    Autoroute et routes très fréquentées
    Cités de banlieue
    Centrale nucléaire
    usine chimique
    tannerie
    décharges d'ordures
    Pylones haute tension
    forage pétrolier et bientôt gaz de schiste

    Ca évitera de focaliser UNIQUEMENT sur les éoliennes

    Merci

  • Tatayoyo - ( 01/03/2014 à 12:53 )

    Et une central nucléaire, à charbon, à gaz cela dévalue de combien? pas d'études?


Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.