Les Gafa investissent le monde de la domotique
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

Marché de l'immobilier, International

Les Gafa investissent le monde de la domotique

Publié le 03/08/2017

VIDEOS. Avec l’arrivée de Google Home en France, c’est un pas de plus réalisé par un des 4 géants du web dans la domotique. Un marché qui s’annonce florissant et attise l’appétit de Google, Amazon, Facebook et Apple.

Il arrive. L’assistant personnel de Google nommé Google Home sera disponible en France à partir du 8 août 2017 pour 149 €. Le Figaro vient d’ailleurs de tester l’une de ces machines. Dotée d’une intelligence artificielle avancée, Google Home a réponse à tout. Relié à Internet, il délivre les dernières informations sur l’état du trafic, la météo en passant par la composition d’une recette de cuisine. Il diffuse aussi de la musique et administre une poignée d’objets connectés (thermostats Nest, ampoules intelligentes de chez Philips et produits de marque Samsung, principalement). Pour le mettre en route, il suffit de débuter une phrase par "OK Google" ou "Dis Google".

Google rejoint ainsi Amazon sur le marché de la domotique, comme nous l’écrivions dans un précédent article. Le leader du commerce électronique américain a sorti il y a 3 ans son propre assistant personnel baptisé Echo.

Une version tactile de la machine, Echo Show, est disponible depuis le mois de juin aux Etats-Unis pour la somme de 230 dollars. L’objectif ? Offrir une information en image ou vidéo avec un écran tactile.

Facebook et Apple à la traîne

Tous les Gafa (Google, Amazon, Facebook, Apple) se ruent sur le marché de la domotique. Dans cet univers impitoyable, Facebook et Apple semblent accuser un léger retard. Apple reviendra dans l’arène avec la sortie en automne aux Etats-Unis de HomePod. Plus cher que ses concurrents (349 dollars), le dernier né de la firme de Cupertino devrait donner un coup de boost à HomeKit, la plateforme de pilotage de l’ensemble des objets connectés disponibles sur le store de la marque à la pomme. Apple promet d’ailleurs un son de bien meilleure qualité que ses concurrents avec Siri, son assistant personnel déjà disponible sur iPhone, pour son HomePod.  

Reste le dernier de la bande, Facebook, qui en décembre 2016 faisait une entrée fracassante dans le monde de la domotique. Son fondateur, Mark Zuckerberg, présentait au monde entier Jarvis, l’intelligence artificielle installée dans sa propre résidence pour administrer l’ensemble de ses objets connectés. Aucune date de commercialisation n’est avancée, mais le patron de Facebook veut mettre au point une intelligence artificielle des plus développées, à la manière du véritable Jarvis d’Iron Man.  

Pourquoi les Gafa se mettent à la domotique ?

Le marché de la maison connectée croît d’année en année, avec à la clé des sommes considérables. En 2015, il avait généré quelques 46,97 milliards de dollars de chiffre d’affaires à travers le monde et devrait atteindre les 121 milliards de dollars en 2022, selon les cabinets d’études Marketsandmarkets et de Statista. Un énorme gâteau que les Gafa souhaitent partager entre eux.


Reste la question de la sécurisation des données et du piratage de ces nouveaux objets qui, pervertis par des hackeurs et autres spécialistes de l’informatique, peuvent servir de micros ou d’outils de surveillance, capables d’enregistrer nos vies. Si les géants du web assurent investir dans la sécurisation des données, le risque 0 paraît impossible. La cybercriminalité a souvent un temps d’avance. Prudence donc avant d’acheter.

Ludovic CLERIMA


Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.