Location : extension du diagnostic électrique obligatoire
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

Droit immobilier, Travaux et Décoration

Location : extension du diagnostic électrique obligatoire

Publié le 26/12/2017

Au 1er janvier 2018, tous les bailleurs devront fournir un diagnostic électrique à tous leurs locataires, si l'installation dans le logement loué a plus de 15 ans.

Avis aux propriétaires qui proposent un logement à la location : à partir du 1er janvier 2018, tous les bailleurs devront fournir un diagnostic électrique à tous leurs locataires, au moment de la signature ou du renouvellement du bail, si l'installation électrique du logement a plus de 15 ans. Cette obligation est donc étendue, puisqu'elle ne concernait, depuis le 1er juillet 2017, que les logements situés dans un immeuble collectif dont le permis de construire a été délivré avant le 1er janvier 1975. « L'extension du diagnostic électrique obligatoire à l'ensemble du parc locatif permettra de contrôler les installations électriques et de révéler certains risques, liés au chauffage par exemple. Il suffit souvent de petits travaux peu coûteux pour assurer la sécurité électrique d'un logement, ce qui permet en outre de valoriser le bien ! », explique Françoise Thiebault, secrétaire générale des Associations Familiales Laïques de Paris et porte-parole du GRESEL (Groupe de Réflexion sur la Sécurité Électrique dans le Logement).

Deux tiers des logements de plus de 15 ans à risques

Le diagnostic doit être réalisé par un professionnel qui vérifie 6 points clés de sécurité d'une installation électrique. « À l'approche de l'hiver, il faut faire vérifier les installations électriques pour éviter tout risque d'accident » recommande Stéphane Pavlovic, directeur de la Confédération Générale du Logement et membre du GRESEL. En France, environ deux tiers des logements de plus de 15 ans présentent des installations à risques et que 50 000 incendies d'habitation de source électrique sont recensés chaque année. « Les installations électriques sont sur-sollicitées en hiver, et quand elles sont anciennes, déjà surchargées, voire endommagées, il y a un réel risque d'échauffement ou de court-circuit pouvant provoquer un incendie », prévient Stéphane Pavlovic. Chaque année, 3 000 personnes sont victimes d'électrisation en cas de contact avec une surface métallique sous tension et 40 d'entre elles décèdent d'une électrocution selon l'Observatoire National de la Sécurité Électrique.

Sophie Fichepain

Explorimmo guide de la location

Explorimmo diagnostics immobiliers

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.