Location vide : une notice obligatoire pour les congés pour vente et pour reprise
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

Droit immobilier

Location vide : une notice obligatoire pour les congés pour vente et pour reprise

Publié le 19/02/2018

C'est officiel depuis janvier 2018. Si un propriétaire-bailleur veut récupérer son logement, il doit fournir une nouvelle note d'information très précise à son locataire.

Depuis le 1er janvier 2018, tous les bailleurs qui veulent donner un congé pour reprise ou un congé pour vente à leur locataire doivent fournir une notice d'information relative aux obligations du bailleur et aux voies de recours et d'indemnisation du locataire. Cette obligation a été instaurée par la loi ALUR (pour l’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové) du 27 mars 2014, qui a modifié l'article 15 de la loi du 6 juillet 1989 sur les rapports locatifs, pour les logements loués vides en bail classique, à usage de résidence principale.

Informer le locataire de ses droits

Définie par un arrêté du 13 décembre 2017, cette notice vise à rappeler les dispositions légales qui organisent le congé donné au locataire. Pour rappel, le congé doit être adressé au locataire par lettre recommandée avec accusé de réception, par acte d'huissier ou par remise en main propre contre récépissé ou émargement du locataire. La notice ne modifie pas les règles applicables pour les congés, elle vise juste à informer le locataire de ses droits, notamment pour les locataires protégés âgés de plus de 65 ans. Elle rappelle notamment que le locataire qui a reçu le congé doit quitter le logement au plus tard le dernier jour du préavis.

Les nouvelles règles en 4 parties 

La notice se divise en quatre parties. Elle doit mentionner en premier lieu les dispositions communes au congé pour vendre et au congé pour reprise (forme de la notification, auteur et destination du congé, délai de préavis et effets du bail). Elle rappelle les cas ne permettant pas de donner congé, si le logement fait l’objet d’une procédure d’insalubrité ou de péril ou si le locataire est âgé de plus de 65 ans. En second lieu, la notice liste les dispositions propres à chaque catégorie de congé. Dans le cas d’un congé pour reprise, elle précise les règles concernant l’auteur du congé, les bénéficiaires de la reprise, la destination du logement repris, la prorogation du terme du bail et les mentions obligatoires.

Des précisions en cas de congé pour vente

Dans le cas du congé pour vente, la notice rappelle le formalisme propre à ce congé et ses conséquences pour le locataire. Dans la notification du congé, le bailleur doit obligatoirement faire figurer la mention qu'il s'agit d'un congé pour vente, le prix et les conditions de la vente, une description exacte du bien et certaines mentions légales. La notice doit mentionner le droit de préemption du titulaire du bail, la durée de validité de l'offre, les conséquences du refus ou de l'acceptation de l'offre par le locataire, ainsi que l'incidence d'une baisse du prix de vente après le refus initial du locataire.

Les litiges, les recours, les contacts

En troisième et quatrième lieu, la notice doit expliquer comment prévenir les litiges, notamment en trouvant une solution amiable en saisissant la commission départementale de conciliation ou le conciliateur de justice. À défaut, elle mentionne les démarches à suivre afin de saisir le juge et les effets d’une contestation amiable ou judiciaire notamment si le congé est déclaré nul. Enfin, pour compléter l’information des parties, la notice doit comporter une liste de contacts, notamment les associations représentatives des bailleurs et des locataires ou les ADIL (Agences Départementales d’Information sur le Logement).

 

Sophie Fichepain

A lire/ à voir :

Rechercher une location sur Explorimmo

Le guide de la location sur Explorimmo

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.