Marché immobilier : Paris au mieux de sa forme
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

Marché de l'immobilier, Investissement / Fiscalité

Marché immobilier : Paris au mieux de sa forme

Publié le 28/03/2017

VIDEO. Alors que les prix s’envolent dans la capitale, le volume des ventes ne cesse d’augmenter. Des indicateurs qui laissent présager une excellente année 2017 pour les professionnels de l’immobilier malgré l’élection présidentielle.

"C’est du jamais vu, les prix immobiliers parisiens viennent d’établir un record absolu : 8 743 € le m²", annonce Laurent Vimont, président du réseau d’agences immobilières Century 21 France. La température monte sur le marché de l’ancien dans la capitale et il n’est pas le seul à en faire le constat : "Les prix au m² sont en augmentation partout en France, et notamment à Paris, où ils affichent +5,2%", indique le président de Guy Hoquet Immobilier, Fabrice Abraham. Une évolution qui porte ainsi le m² moyen parisien dans son réseau à 8 277 €/m².

Mais étrangement, le marché ne se contracte pas. Au contraire, les ventes progressent. Le réseau Guy Hoquet enregistre un accroissement de 20 % des transactions par rapport à l’année dernière, tout comme Century 21.

Les taux bas, clé de voûte du marché

Sans surprise, c’est toujours la faiblesse des taux qui semble tenir le marché immobilier : "Les conditions bancaires exceptionnelles favorisent l’activité, et l’on observe des durées de financement particulièrement longues pour Paris (20,6 ans en moyenne contre 18,9 ans il y a un an)", indique Laurent Vimont.

Mais comme le note Guy Hoquet, "si les acquéreurs sont plus nombreux de 20 % au 1er trimestre 2017, les biens à vendre sont moins nombreux de 15 %". En cause, pour Fabrice Abraham, la fiscalité sur les plus-values, qui dissuaderait bon nombre de vendeurs de passer à l’acte et donc de contribuer à la fluidité du marché.

Les prévisions des deux réseaux demeurent optimistes. Fabrice Abraham pronostique même un pic de ventes en 2017, malgré l’élection présidentielle : "Contrairement à ce qu’on a pu observer dans le passé, on voit que les échéances présidentielles n’ont pas bloqué les projets immobiliers des Français, signe que ces derniers n’attendent que du mieux en termes de fiscalité immobilière à l’avenir."

Une élection qui ne fait plus peur ?

L’hypothèse du réseau Guy Hoquet avait déjà été formulée par les notaires de Paris Île-de-France. Comme le confiait Thierry Delesalle, notaire, dans la vidéo ci-dessous, rien ne laisse présager que l’élection pourrait avoir un impact sur les ventes de logements.

Si les personnes ayant un besoin urgent de se loger ne se retiendront probablement pas, il est difficile de croire que la perspective de nouvelles réformes sur le plan immobilier n’incite pas les plus patients à attendre encore un peu…

Ludovic CLERIMA

A lire : A Paris, les prix vont bientôt battre des records

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.