Ministère parisien à vendre dans le 7e
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

L’immobilier de Prestige

Ministère parisien à vendre dans le 7e

Publié le 12/11/2013

L’ensemble « Penthemont » du 7e arrondissement de la capitale, encore occupé par le ministère des Anciens Combattants, est mis en vente. Visite guidée.

Parquet, moulures, cheminées, cours intérieures… L’ensemble immobilier « Penthemont », mis en vente par l’Etat, a tout du bien immobilier d’exception. Le prestige de son adresse, en plein cœur du très chic 7e arrondissement de la capitale, au 37 et 39 rue de Bellechasse et au 104 rue de Grenelle. Sa grandeur : près de 14 000 m2 de surface habitable pour trois bâtiments et 6 906 m² de terrain. Et son histoire, celle de l’abbaye de Penthemont, un ancien couvent du XVIIIe siècle, de l’hôtel du Génie, témoin de l’architecture militaire de la monarchie de Juillet, et du pavillon de Penthemont, deux bâtiments militaires du XIXe.

«  Ensemble immobilier d’exception », délaissé dans deux ans par le ministère des Anciens Combattants, l’abbaye de Pentemont, rue de Bellechasse.

Visite virtuelle (cliquez ici pour visualiser la vidéo dans votre lecteur).

Crédit photo © economie.gouv.fr

De quoi faire une résidence de logements haut de gamme ?

Le service des cessions immobilières de l’Etat, qui s’occupe de la vente du complexe, indique dans ses documents : « Les qualités historiques et architecturales de ce bien, le cadre privilégié de la cour d’honneur et les surfaces exceptionnelles développées offrent des potentialités d’aménagement très intéressantes, notamment pour la réalisation d’une opération de logements haut de gamme, dans l’un des plus prestigieux arrondissement de Paris ».

Crédit photo © economie.gouv.fr

Diapo photos.

Une vente au plus offrant

Alors, tenté ? Le conseil immobilier de l'Etat en charge de la vente ne donne pas de prix et indique que tout le monde peut répondre à l'appel d'offre. Pour l'emporter, il suffit de proposer la plus grosse somme. Sachez que l'ensemble ne peut être vendu séparément. C'est pourquoi il s'adresse plutôt aux investisseurs qu'aux particuliers. A 11 770 euros le mètre carré dans cet arrondissement, et près de 20 000 m2 en tout, le lot, classé monument historique, pourrait bien coûter dans les 235 millions d'euros. Ce qui est sûr, c'est qu'il fait parti des emprises parisiennes du ministère de la Défense les plus chères. Les îlots Saint Germain, Saint Thomas D'aquin, la Pépinière et Bellechasse-Penthemont sont les quatre plus importantes de la capitale, estimées à 600 M€ par le ministère lui-même. Ce dernier espère ainsi récupérer du budget en se séparant de ses emprises parisiennes pour s'installer à Balard.

Elodie Buzaud © Explorimmo.com

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.