Paris, capitale des aides à l’achat immobilier
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

Marché de l'immobilier, Droit immobilier, Investissement / Fiscalité

Paris, capitale des aides à l’achat immobilier

Publié le 03/07/2017

Avec le lancement d’un nouveau prêt à taux zéro pour les Franciliens délivré par le Crédit Agricole, la région s’enrichit d’une nouvelle aide à l’accession à la propriété.

Heureux comme un primo-accédant en Île-de-France. La Caisse Régionale du Crédit Agricole lance un nouveau prêt à taux zéro pour les Franciliens, garanti sans frais de dossier. Ce prêt complémentaire correspond à 10 % maximum du montant total emprunté dans la limite de 30 000 €. "Il sera accessible dans les 277 agences du Crédit Agricole IDF et sur le site Internet e-immobilier du Crédit Agricole. L’offre est valable jusqu’au 30 décembre 2017 pour l’acquisition d’un logement neuf ou ancien, avec ou sans travaux et sans critère de localisation", indique le groupe.

Un prêt qui ne sera délivré qu’aux acquéreurs non éligibles au prêt à taux zéro (PTZ) et au prêt Paris logement (PPL). Reste à savoir s’il sera cumulable avec le prêt à taux zéro régional promis par Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, prévu pour janvier 2018.

Des prêts à foison pour les Parisiens

Cette nouvelle offre vient compléter l’arsenal d’aides à l’achat financées par les pouvoirs publics. Car au prêt à taux zéro qui s’applique à l’échelle nationale, il faut, pour la capitale, ajouter le prêt Paris Logement 0% (PPL). Mis en place en 2004, il a permis à près de 21 000 Parisiens d’accéder à la propriété. Son montant s’élève à 24 200 € pour une personne seule et 39 600 € pour les ménages composés de deux personnes ou plus.

Pour obtenir un PPL, l’acquéreur doit acheter un logement dans Paris, y établir sa résidence principale et ne pas être propriétaire, ni au moment de l’achat ni au cours des deux années qui précèdent l’achat. La mairie de Paris précise que"le montant total des emprunts, PPL 0% inclus, d'une durée supérieure à 5 ans, contractés pour financer l'opération doivent être au moins égal à 90% du prix d'achat du logement (hors travaux et frais de notaire)". Les demandeurs doivent également disposer de ressources inférieures aux plafonds suivants :

 Nombre de personnes constituant le ménage  Revenu fiscal de référence
1 personne 37 160 euros
2 personnes 52 426 euros
3 personnes 68 723 euros
4 personnes 82 049 euros
5 personnes et plus 97 620 euros

Libérer les logements sociaux avec le prêt parcours résidentiel

Les locataires du parc social ne sont pas oubliés. Le prêt parcours résidentiel doit permettre à ces particuliers de s’émanciper du système HLM afin d’accéder à la propriété dans la capitale. Seule une petite liste de banques partenaires de la municipalité délivrent ce prêt (pour savoir lesquelles, cliquez ici). Pour en faire la demande les particuliers doivent répondre aux mêmes impératifs que pour un PPL 0% (voir plus haut). Le montant alloué va dépendre de la composition du ménage.

 Nombre de personnes constituant le ménage Montant du prêt accordé
1 personne 27 500 euros
2 personnes 45 000 euros
3 personnes 60 000 euros
4 personnes 70 000 euros
5 personnes et plus 80 000 euros

L’inarrêtable flambée des prix en Île-de-France

Reste que l’ensemble de ces aides suffiront difficilement à renforcer l’accès à la propriété dans une ville où les prix moyens dans l’immobilier ancien oscillent entre 8 500 € et 9 000 € du m². Une démesure qui frappe plus durement le secteur du neuf avec un m² moyen de 12 275 € à Paris. De la folie…

Ludovic CLERIMA

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.