Paris : où et comment bien acheter ?
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

Marché de l'immobilier

Paris : où et comment bien acheter ?

Publié le 26/01/2017

Malgré le retour à la hausse des prix, l’attractivité immobilière de Paris ne se dément pas.

L’année 2016 aura été une année faste pour le marché immobilier ancien à Paris. Et 2017 pourrait bien être tout aussi fructueuse. Aujourd’hui, selon les notaires de Paris Île-de-France, les prix sont estimés à 8 340 €/m² mais devraient frôler en avril 2017 les 8 520 €/m² en moyenne. Côté vente, le marché tourne à plein régime. + 17 % au T3 2016 par rapport au T4 2015 avec 35 790 transactions conclues.

Si vous êtes investisseur

Comme l’indique Thierry Delesalle, à Paris, "ne cherchez surtout pas la rentabilité locative, il y a bien longtemps qu’elle est trop faible pour être intéressante". En effet, investir à Paris c’est surtout s’assurer de posséder un actif immobilier qui devrait a priori conserver voire prendre de la valeur à la vente au fil du temps. Un placement sûr en somme.

Tous les arrondissements sont intéressants pour qui souhaite investir dans la pierre, avec cependant une préférence pour les quartiers centraux :"Les quartiers les moins coûteux du cœur de la capitale ou de l’est (10e, 19e et 20e arrondissements) se sont valorisés à un rythme accéléré, davantage que les arrondissements traditionnellement les plus chers" en l’espace de 25 ans, précisent les notaires de Paris Île-de-France. (Cliquez pour agrandir).

Si vous êtes primo-accédants

Sans surprise, il est préférable de porter son dévolu sur le nord est parisien. Comme illustré dans la carte ci-dessous, ce sont les arrondissements les moins chers de Paris avec des prix au m² sous les 8 000 € voire sous les 7 000 € (19ème arrondissement). (Cliquez pour agrandir)

Les bons plans

Les plus aventuriers (et surtout les plus patients) se tourneront vers les territoires amenés à être proches du Grand Paris. Il est encore difficile de savoir si l’arrivée de ces nouvelles gares jouera sur les prix de l’immobilier mais de nouvelles infrastructures, commerces et autres équipements publics devraient accompagner ces futurs pôles. Les logements existants pourraient ainsi prendre de la valeur.

Ludovic CLERIMA

A voir, à lire :

Crédit immobilier : les taux ne font pas tout
Comment négocier le meilleur crédit immobilier ?
Taxe Foncière et taxe d'habitation : mode d'emploi

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.