Parlez-vous l’agent immobilier ?
annonces immobilières
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €
  • LocalisationExemples : 57, 75015, Nice, étranger
    • Nb Personne :   
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €
  •  
Bertrand Vacances
  • Residences secondaires
  • Maison à la campagne, chalet à la montagne, appartement avec vue sur mer,
    laissez-vous tenter !

Marché de l'immobilier, Insolite

Parlez-vous l’agent immobilier ?

Publié le 27/12/2016

LEXICO-IMMO. Que veut dire investir en "pierre papier" ? A quoi reconnaît-on un bien "dans son jus" ? Qu’est-ce qu’un "jardin de curé" ? Focus sur 4 expressions employées par les professionnels de l’immobilier… et qu’on ne comprend pas toujours.

1- "La pierre papier est un investissement rentable"

En voilà une expression bien étrange et que l’on retrouve pourtant beaucoup dans le monde de l’immobilier. Bien loin du shifumi, la pierre papier n’est rien d’autre que la SCPI, ou société civile de placement immobilier. Il s’agit d’une méthode pour acheter et gérer un patrimoine immobilier locatif à plusieurs, dans l’idée de dégager un maximum de rendement. La plupart des SCPI s’intéressent davantage à l’immobilier de bureaux et de commerces.

Cet outil permet aux particuliers d’entrer, pour quelques milliers d’euros, sur le marché (résidentiel ou d’entreprise) contre plusieurs dizaines en temps normal. La société de gestion en charge du produit s’occupe d’administrer le logement, libérant ainsi l’investisseur de tout travail chronophage sur l’entrée et sortie des locataires, des travaux d’entretien à effectuer ou encore des problèmes aux quotidien.

2- "C’est une maison restée dans son jus" 

Généralement, l’expression est synonyme de rareté sur le marché immobilier, un bien dans son jus étant un bien "historique" et très anciens. Toutefois, il n’est pas rare et même très courant que le logement en question ait besoin de travaux, car qui dit "maison dans son jus" dit bien souvent "maison sans aucun travail de restauration".

3- "C’est ce qu’on appelle une gestion en bon père de famille"

On l’a peut-être oublié mais jusqu’au 4 août 2014, cette expression désignait un terme juridique. Elle fut supprimée par la loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. Comme le précise le site de l’administration, "cette expression renvoyait à l’idée du comportement normal d’une personne titulaire d’un droit, spécialement d’un droit d’usage sur le bien d’autrui, obligée d’être normalement prudente, diligente et soigneuse."

Cette obligation s’appliquait en droit indifféremment aux hommes et femmes, qu’ils aient ou non des enfants. Aujourd’hui, l’expression est remplacée par "raisonnable" ou "raisonnablement".

Le secteur immobilier avait d’ailleurs, en théorie, pris de l’avance sur le sujet. En 1982, la loi sur les droits et les devoirs des bailleurs et locataires avait déjà substitué à l’obligation "de jouir des locaux en bon père de famille" celle d’en jouir "paisiblement". Le locataire devait ainsi "user paisiblement de la chose louée"" suivant la destination donnée par le contrat de location. Néanmoins, il n’est pas rare d’entendre encore certains agents ou banquiers vous parler de gestion "en bon père de famille" de votre bien ou de vos comptes...

4- "Une maison avec un joli jardin de curé"

Historiquement, ce terme désigne le jardin privé des hommes d’église, utilisé pour cultiver des fruits et légumes, mais également pour méditer via la création d’un petit cheminement circulaire, de fleurir le lieu saint et d’y cultiver des plantes médicinales. Aujourd’hui, derrière l’expression que l’on peut lire sur certaines annonces, se cache davantage un petit jardinet de faible superficie mais sur lequel il est tout de même permis d’espérer cultiver quelques fruits et légumes.

Ludovic CLERIMA

GIF : Giphy

Commentaires

  • Von B - ( 28/12/2016 à 16:23 )

    Merci pour ce vocabulaire que je ne connaissais pas dans son ensemble!

  • Guy Hoquet Paris - ( 27/12/2016 à 19:08 )

    Merci pour ces rappels.


Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.