Quand l’Italie donne gratuitement… ses châteaux historiques
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

International, Insolite

Quand l’Italie donne gratuitement… ses châteaux historiques

Publié le 18/05/2017

DIAPORAMA. Pour entretenir son riche patrimoine, le pays cède, à titre gratuit, villas, châteaux et monastères à quiconque s’engage à les réhabiliter pour en faire des hôtels et autres lieux d’accueil pour touristes.

Et si vous possédiez votre propre monastère ? Ou mieux encore, votre château italien, le tout sans avoir à dépenser 1 euro pour l’acquérir ? C’est en effet l’étonnante proposition des pouvoirs publics italiens qui, dans le cadre d’une grande opération stratégique, cèdent à titre gratuit pas moins de 103 sites historiques. Seule condition posée par le gouvernement : que le nouveau propriétaire s’engage à réaliser des travaux de rénovation dans le but de transformer ces sites en lieux d’accueil pour touristes.

Ainsi, parmi les merveilles proposées par le gouvernement on trouve des pépites comme le Castello di Montefiore, un château du XIIIème siècle, construit pour défendre la ville de Recanati contre les attaques des cités avoisinantes. Ou encore, non loin de Rome, le Castello di Blera, une propriété du XIème siècle, bâtie par une famille noble locale. Perchée sur une falaise, elle conserve encore de nombreux traits médiévaux quasi intacts. Un bonheur pour les amateurs de vieilles pierres à voir dans le diaporama ci-dessous :

Repenser le tourisme italien

Dans un entretien accordé au journal The Local, Roberto Reggi, responsable de l’agence des Domaines qui gère le patrimoine immobilier italien, explique le sens de cette démarche atypique : "Cette opération favorisera le développement du secteur du "tourisme lent". A partir de ces bâtiments qui ne sont plus utilisés on pourra créer des installations pour les pèlerins, les randonneurs, les touristes et les cyclistes."

L’emplacement des sites choisis n’a, en effet, pas été décidé par hasard. On retrouve de nombreux biens le long de la Via Appia (en rouge sur la carte), l’ancienne route romaine qui reliait la capitale à Brindisi, sur la côte sud. A noter également la présence de quelques propriétés d’exception le long de la Via Francigena, une ancienne voie de pèlerinage qui s’étendait de Rome jusqu’à la frontière nord. (Cliquez pour agrandir)

200 sites supplémentaires à venir

Cette opération n’est d’ailleurs que la première phase d’un projet plus large. 200 sites supplémentaires viendront dans les deux ans enrichir l’actuel catalogue. Le pays est habitué de ce type de programme. En 2015,le "projet phare" visait à céder une trentaine de phares historiques à des particulier, entrepreneurs, ou coopératives. L’exigence était la même : transformer ces bâtiments en hôtels pour les touristes. 

Les personnes retenues par le gouvernement ont un droit de propriété de neuf ans, renouvelable. Ceux ayant déjà une proposition touristique concrète se voient attribuer un bail d’exploitation du site pour les 50 ans qui viennent. De quoi faire naître des vocations dans le tourisme … Pour ce faire, il suffit de s'adresser au à l'agence des Domaines en cliquant ici.

Ludovic CLERIMA Explorimmo

Commentaires

  • Bénard - ( 19/05/2017 à 13:46 )

    Avis aux amateurs !!!!! retroussez vos manches Il y a de beaux petits endroits, n'est-ce-pas ?


Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.