Seniors : comment obtenir le meilleur crédit immobilier ?
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

Sur le même thème

Seniors : comment obtenir le meilleur crédit immobilier ?

Publié le 04/12/2017

Emprunteur à plus de 50 ans, c'est possible ! Suivez nos conseils pour obtenir le meilleur crédit pour votre projet immobilier.

Qu'il s'agisse d'immobilier neuf ou ancien, les acquéreurs de plus de 50 ans sont très actifs sur le marché et multiplient les différents types de projets : de l'investissement locatif pour s'assurer à terme un complément de revenus à la retraite, à l'agrandissement de leur résidence principale, pour gagner en confort, en passant par la construction de maison individuelle. « Nous avons vu arriver ces acquéreurs ces derniers mois, dotés de confortables budgets entre 300 000 et 500 000 euros, pour faire construire une résidence secondaire », constate Arnaud Paraire, dirigeant des Maisons Had'Oc, installé à Cahors. Quel que soit le projet envisagé, il faut trouver un crédit immobilier.

Moins de risques

Bonne nouvelle : « Les banques sont tout à fait prêtes à financer ces emprunteurs, les âges limites de souscription et de couverture ont été assouplis ces dernières années », constate Maël Bernier, porte-parole du courtier Meilleurtaux.com. Le frein n'est pas l'obtention en lui-même du crédit, mais celle de l'assurance. Dans le cas d'un couple, si l'un des emprunteurs est confronté à un souci de santé, il est possible de n'assurer qu'un seul des emprunteurs. Et à la retraite, les garanties invalidité et incapacité de travail ne sont plus nécessaires, ce qui va permettre d'alléger le montant de l'assurance, réservée alors au seul risque décès.

Etre vigilant sur l'assurance emprunteur

Le point d'achoppement pour ces dossiers, c'est l'assurance emprunteur. « Selon son profil, et notamment son âge et son état de santé, il faut faire jouer la concurrence pour trouver la bonne assurance de prêt », prévient Cécile Roquelaure, directrice Communication & Etudes du courtier Empruntis.com. Plus l'emprunteur avance en âge, plus il est susceptible de connaître quelques pépins de santé (cholestérol, hypertension, etc.), qui peuvent entraîner des exclusions de garantie ou des surprimes. « L'assurance groupe proposée par les banques est une bonne solution, car la banque est rassurée et les risques mutualisés », analyse Maël Bernier.

Le couperet du passage à la retraite

Emprunter à 50 ans ou à 62 ans, ce n'est pas la même chose : les emprunteurs voient se profiler le passage à la retraite, et la baisse des revenus qui y est généralement associée. « La solution, ce sont les prêts à pallier, dont les mensualités, plus élevées au début, vont tenir compte de la différence de revenus », indique Maël Bernier. Autre possibilité, « les banques peuvent proposer deux lignes de crédit, dont la première coïncidera avec le passage à la retraite », précise Cécile Roquelaure. Mieux vaut prendre le temps de faire plusieurs simulations pour choisir la formule la plus susceptible de sécuriser son budget et de faire face à des dépenses imprévues ou à des travaux. « Contrairement aux idées reçues, l'intérêt pour ces projets, c'est plutôt d'emprunter que de puiser dans ses économies », conseille Maël Bernier.

Sophie Fichepain

Assurance emprunteur : Comment renégocier ?

Crédit immobilier : qu'est-ce que la garantie de prêt ?

Guide crédit immobilier explorimmo

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.