Un promoteur s’engage à rembourser les acquéreurs déçus
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

Travaux et Décoration, L’immobilier Neuf

Un promoteur s’engage à rembourser les acquéreurs déçus

Publié le 07/03/2017

Le groupe Roxim lance une garantie "satisfait ou remboursé" sur certains de ses programmes immobiliers neufs destinés aux primo-accédants ayant accès au prêt à taux zéro. Une première en France.

Plus qu’une promesse présidentielle, c’est un engagement ferme que vient de prendre le groupe Roxim. Localisé principalement dans le sud de la France, du côté de Montpellier, le promoteur lance une offre de logements neufs "satisfait ou remboursé". "Le principe est simple", explique Marc Pigeon, président fondateur de l’entreprise, "les primo-accédants avec un apport personnel inférieur à 40 % et qui auront eu recours à un prêt à taux zéro pour acheter un de nos biens en VEFA auront jusqu’à la remise des clés pour exiger de notre part un remboursement sous deux mois si le logement ne leur convient pas, et cela sans qu’aucune motivation n’ait à être avancée".

La société rachète le logement en question, qui sera ensuite mis en location. L’offre est à ce jour proposée pour quatre programmes : aux Grisettes à Montpellier, à Saint-Martin-du-Var, et pour deux autres opérations du côté de Fréjus (Primavera et Le Colombier). Des programmes qui ne dépassent pas les 200 logements. "Avec cette initiative, nous souhaitons rassurer les ménages qui achètent avec un budget très serré", précise Anaïs Thourot, en charge du pôle immobilier de l’entreprise. Cette dernière s’appuie sur une étude menée en 2016 par le cabinet Simon-Kucher & Partner qui, après avoir interrogé 1 259 personnes en 2016, révélait que 49 % d’entre elles ne recommanderaient pas leur promoteur.

Une idée qui demande à faire ses preuves

Reste maintenant au dispositif à démontrer son efficacité. Un particulier déjà bien engagé dans un projet immobilier ira-t-il jusqu’à exiger un remboursement ? Qu’en sera-t-il des pénalités infligées par la banque si un crédit complémentaire venait s’ajouter au prêt à taux zéro ? Roxim assure pouvoir aiguiller l’acquéreur vers des établissements bancaires ne pratiquant aucune pénalité.

Qui plus est, l’opération n’est pas sans effet sur le portefeuille de l’acheteur. Ce dernier s’acquitte des frais de notaires et de tous ceux liés aux garanties de construction.

Ludovic CLERIMA

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.