Achat d'un logement : les 7 erreurs à éviter
annonces immobilières
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €
  • LocalisationExemples : 57, 75015, Nice, étranger
    • Nb Personne :   
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €
  •  
Bertrand Vacances
  • Residences secondaires
  • Maison à la campagne, chalet à la montagne, appartement avec vue sur mer,
    laissez-vous tenter !

  • appartager.com
  • Vous souhaitez emménager dans une colocation ? Retrouvez plus de 90 000 offres de colocations dans toute la France.

Achat d'un logement : les 7 erreurs à éviter

Ça y est, vous êtes enfin décidé à devenir propriétaire ! Pour une acquisition réussie, voici une liste de tout ce qu’il ne surtout faut pas faire.

1 - Mal préparer son projet

Inutile de visiter trop de biens ou pas assez. Un achat se prépare très en amont, alors ne vous lancez pas à l’aveuglette sans savoir exactement ce que vous voulez. Pensez au cadre de vie que vous recherchez, à vos petites habitudes du quotidien et à vos loisirs.

2 - Prendre des décisions imprudentes

Vous connaissez mal les règles et personne dans votre entourage ne peut vous conseiller. Consultez les sites d’information sur Internet, interrogez votre agent immobilier, votre notaire… Et surtout, n’achetez pas si vous avez un doute.

3 - Ne pas négocier son crédit

Les demandes et les dossiers de crédit sont fastidieux. Mais ne prenez pas cette question à la légère. De nombreux souscripteurs ont été déçus parce qu’il ont mal étudié les offres ou n’ont pas su repérer certaines clauses contraignantes, comme les conditions de rachat d’un crédit. Beaucoup de souscripteurs de crédits à taux variables ont vu leurs mensualités ou la durée de leur crédit s’envoler avec le temps.

4 - Vous contenter d’une seule visite du bien

Rien ne vous empêche de revenir visiter un bien. Un propriétaire qui rechigne à laisser visiter un bien librement cache sans doute quelque chose. Demandez à tout voir, l’habitation principale, mais aussi les dépendances et les caves. Effectuez des visites à plusieurs moments de la journée, pour vérifier les nuisances et l’ensoleillement.

5 - Oublier de vérifier l’état financier de la copropriété

Avant de prendre votre décision, demandez à consulter le règlement de copropriété et les compte-rendus des dernières assemblées générales, et étudiez bien les clauses et les décisions votées. Procurez-vous également les derniers états des charges de copropriété, afin de contrôler leur évolution ou d’éventuelles anomalies.

6 - Ne pas prévoir toutes les charges liées à l’achat

Le coût d’acquisition d’un bien est loin de se limiter au prix d’achat. Il faut inclure les frais de notaire, les frais d’agence, les travaux, les intérêts de votre emprunt, votre déménagement, etc. N’oubliez aucune de ces charges pour éviter les mauvaises surprises.

7 - Se précipiter

Un achat immobilier est un choix à long terme. Si vous êtes déçu, vous pourrez difficilement revenir en arrière, et revendre rapidement représentera forcément un coût, voire une perte. Ne prenez jamais une décision définitive dans la précipitation : vous devez maîtriser tous les aspects de votre dossier et choisir sereinement.

La rédaction © Explorimmo

Commentaires

  • Roux - ( 28/08/2014 à 19:46 )

    J ai acheté il y a 2 ans un grenier que j ai aménagé et que je ne peux toujours pas habiter car l EDF refuse le branchement car la colonne n est pas assez puissante
    Nous n avons pas pense a ce problème car nous pensions que l accord était obligatoire en cas de vente je dois payer 44000 euros pour renouveler la colonne et la Copropriete refuse de participer ! Si quelqu un peut me conseiller En tout cas si ça peut aider ceux qui aménagent de greniers !!!!

  • sophia - ( 12/03/2013 à 15:23 )

    Ne serait-ce pas "ne pas NELIGER (et non négocier) son crédit3 à la règle n°3??

  • krief - ( 04/03/2013 à 07:17 )

    J'ai été séduit par un appartement dans une residence tres bien plaçée
    malheureusement le syndic n'existe plus et l'mmeuble est sous administration judiciaire.
    quel est le risque?

  • Martin - ( 03/03/2013 à 02:47 )

    Jem: regle de base, on n'achete pas sur plan!

  • Jem - ( 02/03/2013 à 15:45 )

    Très bien. Mais qu'en t'il lorsqu'il s'agit d'achats sur plan ?

  • Matthews - ( 02/03/2013 à 14:08 )

    Merci pour cet article synthétique et intéressant, vite lu mais probablement utile pour la suite !

  • Grenier - ( 16/01/2012 à 11:15 )

    La derniere phrase de Rozenbaum parait erronee?

  • Rozenbaum - ( 07/01/2011 à 09:47 )

    Bonjour,
    Vous avez oublié de signaler qu'il existe un carnet d'entretien à l'intention des acheteurs et en se référant au décret du législateur le syndic est tenu à le communiquer à l'acheteur, en général le syndic se fait payer pour ce service.
    En revanche il n'y a aucun décret obligeant le vendeur de montrer les PV des dernières AG ni les derniers appels de fonds. Il n'y a aucune obligation de les montrer. Si l''acheteur renonce dans ce cas à l'achat,
    dans le cas où il n'aurait pas ces documents pour une raison ou une autre, il risque de le regretter plus tard. Enfin on peut exiger PV AG et appels de fonds des charges en période où l'offre est supérieure à la demande, le vendeur fait un effort pour vendre. En pratique il faut être prudent lorsque l'offre est supérieure à la demande, un autre peut faire l'achat à votre place.

  • Sibeude - ( 17/12/2010 à 21:12 )

    Vous oubliez de dire :
    négociez les honoraires de l'agence pour les faire descendre à 3% au maximum. Négociez le prix pour le faire descendre de 5 à 10% au minimum.

  • morel - ( 16/12/2010 à 15:03 )

    Tous ces points sont très importants mais en ces temps où il faut se décider sur un achat de manière très rapide, nous préconisons de bien vérifier tous les points concernant le bien avant de se positionner.


Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.