annonces immobilières
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €
  • LocalisationExemples : 57, 75015, Nice, étranger
    • Nb Personne :   
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €
  •  
Bertrand Vacances
  • Residences secondaires
  • Maison à la campagne, chalet à la montagne, appartement avec vue sur mer,
    laissez-vous tenter !

  • appartager.com
  • Vous souhaitez emménager dans une colocation ? Retrouvez plus de 90 000 offres de colocations dans toute la France.

Frais et assurances

A l'achat de votre logement, des frais additionnels viennent gonfler votre besoin de financement. Ce sont les assurances, frais de notaire et autres TEG. Voici nos pistes pour évaluer et réduire ces frais d'acquisition.

Comment réduire vos frais de notaire ?

Les frais de notaire ont augmenté depuis le 1er mars 2014 dans 81 départements pour l’achat d’un logement ancien. Voici deux techniques pour faire baisser la note, en toute légalité.

Calculer les frais de notaire

L’acquisition d’un bien immobilier ne peut être effectuée qu’avec l’intervention d’un notaire, auquel revient la tâche de rédiger et d’authentifier les actes portant sur la vente de biens immobiliers.

Caution ou hypothèque, comment choisir ?

Si vous empruntez, la banque vous demandera une garantie pour s’assurer qu’en cas de défaillance, elle pourra récupérer sa mise. Il existe trois sortes de garantie : le privilège du prêteur de deniers, l’hypothèque et la caution mutuelle d’un organisme spécialisé.

TEG : ce qu'il faut savoir

Dans un crédit immobilier, le taux que vous annonce généralement le banquier est un taux nominal, c’est-à-dire qui n’inclut pas les frais liés au crédit. Or, ces frais sont loin d’être insignifiants. Il s’agit des primes d’assurance décès-invalidité et incapacité, des frais de dossier et de garantie.

Faut-il prendre une assurance chômage ?

L’assurance perte d’emploi n’est pas obligatoire, mais elle paraît un recours prudent. Malgré tout, son coût est prohibitif pour des garanties plus ou moins valables.

L'assurance décès invalidité

À partir du moment où vous obtenez un crédit, vous devez contracter une assurance décès-invalidité. Cette assurance n’est pas, rappelons-le, obligatoire, mais les banques en font une condition à l’octroi du prêt.

Taxes foncières : calculs et biens imposables

Quel que soit le type de bien que vous achetez, le fisc va prélever des taxes. Mieux vaut le savoir pour éviter les mauvaises surprises.