Alain Dinin « Un creux en 2012, une remontée des prix en 2013 »
annonces immobilières
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €
  • LocalisationExemples : 57, 75015, Nice, étranger
    • Nb Personne :   
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €
  •  
Bertrand Vacances
  • Residences secondaires
  • Maison à la campagne, chalet à la montagne, appartement avec vue sur mer,
    laissez-vous tenter !

CLUB IMMO

Alain Dinin « Un creux en 2012, une remontée des prix en 2013 »

Publié le 29/02/2012

Urgences en matière de logement, priorité aux accédants, relance de l’investissement… Alain Dinin, PDG de Nexity, milite pour une France de «bien-logés» dans un marché qui, selon lui, pourrait voir ses prix repartir à la hausse l'an prochain

 

 


 

 

 

 

Auteur :  Olivier Marin

Commentaires

  • fazer1k - ( 03/03/2012 à 04:04 )

    Ce qui va chuter lourdement seront les appartements achetés pour louer dans des endroits où il n'y a rien qui attire les clients... En centre ville, la pénurie existe, et curieusement les promoteurs ne construisent pas beaucoup: ce qui se vend est seulement pour de la location. Forcément, ce qui va baisser seront les T1, T2 voire T3 pour de la location puisque le risque est bien que ces biens loués se vendent beaucoup. Par contre les plus grandes surfaces manquent, donc les prix baisseront plus difficilement

  • de Montignac - ( 01/03/2012 à 15:43 )

    Remonter des prix en 2013 ?!!! on croit rêver! Atterissez les gars ! 2013 sera l'année du chaos immobilier, des appartements habitables à -40 %... Les banques assèchent le crédit, le chômage explose... c'est sûr les prix vont continuer de monter... complaisance, incompétence ou simplement connerie ?... au choix

  • Baisse durable - ( 01/03/2012 à 14:21 )

    C'est amusant les interviews des patrons de réseaux d'agences, face aux réalités du marché et la solvabilité des acheteurs ça donne dans l'ordre chronologique :
    - le baisse des prix immobiliers des USA est impossible en France
    - la baisse française est impossible à Paris
    - la baisse parisienne est impossible sur les biens sans défaut
    - la baisse en cours sera suivie d'une remontée...
    Le plus simple serait d'admettre que de toute évidence, les acheteurs ne peuvent plus suivre sauf à imaginer une ville de 2 millions d'habitants entièrement composée de milliardaires. Les prix ne peuvent pas rester durablement déconnectés de l'économie réelle. La baisse en cours va faire perdre à l'immobilier son statut de valeur refuge. Les investisseurs vont se détourner et ne resteront que les ménages dépendant d'un crédit plus cher et moins accessible. La fête est finie.

  • Dumas - ( 01/03/2012 à 13:23 )

    Ce monsieur ferait mieux de lire des essais comme le cygne noir de Nassim Nicholas Taleb plutôt que de faire des pronostics hasardeux. En même temps, il est vrai que les milliers de milliards déversés par la BCE risque de créer une hyperinflation dans certains secteurs. L'immobilier en fera-t-il partie ?

  • Mais non ! - ( 01/03/2012 à 11:54 )

    "Sept mois plus tard, non seulement nous avions rattrapé le repli des transactions, mais les prix étaient repartis à la hausse."
    A l'époque il y avait le PTZ, le Scellier, des taux à 3,5 % et des banques qui prêtaient facilement. Aujourd'hui, les prix parisiens ont pris 35 % et tous les soutiens à la demande ont disparu. Le volume des ventes est en forte baisse (-14% à Paris) et l'octroi de prêt en chute libre (-25,8%). Comment voulez vous que les acheteurs payent ces prix là sans crédit et sans incitation fiscale ?

  • Dumas - ( 01/03/2012 à 11:29 )

    Ce monsieur ferait mieux de lire des essais comme le cygne noir de Nassim Nicholas Taleb plutôt que de faire des pronostics hasardeux. En même temps, il est vrai que les milliers de milliards déversés par la BCE risque de créer une hyperinflation dans certains secteurs. L'immobilier en fera-t-il partie ?

  • de Montignac - ( 01/03/2012 à 11:19 )

    Remonter des prix en 2013 ?!!! on croit rêver! Atterissez les gars ! 2013 sera l'année du chaos immobilier, des appartements habitables à -40 %... Les banques assèchent le crédit, le chômage explose... c'est sûr les prix vont continuer de monter... complaisance, incompétence ou simplement connerie ?... au choix

  • margot - ( 01/03/2012 à 11:03 )

    effectinvement une hausse significative en 2013 est problable surtout dans des regions sud ex midi pyrenees languedoc ou la demande explose


Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.