Les chantiers 2013 de Cécile Duflot
annonces immobilières
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €
  • LocalisationExemples : 57, 75015, Nice, étranger
    • Nb Personne :   
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €
  •  
Bertrand Vacances
  • Residences secondaires
  • Maison à la campagne, chalet à la montagne, appartement avec vue sur mer,
    laissez-vous tenter !

  • appartager.com
  • Vous souhaitez emménager dans une colocation ? Retrouvez plus de 90 000 offres de colocations dans toute la France.

Les chantiers 2013 de Cécile Duflot

Publié le 21/01/2013

A l’occasion des vœux à la presse, la ministre de l' Egalité des territoires et du Logement a présenté ses objectifs et les réformes à venir.

C’est à l’Hôtel de Castries, au siège du Ministère de L’Egalité des Territoires et du Logement que Cécile Duflot a dressé lundi 21 janvier ses grandes priorités pour l’année 2013.

 

Construire massivement, là où c’est nécessaire

L’objectif de construire 500.000 logements par an dont 150.000 sociaux est maintenu. Après les 350.000 réalisés en 2012 et en dépit des prévisions à la baisse pour 2013 (les professionnels du secteur anticipent un résultat proche des 320.000), Cécile Duflot maintient le cap : " Cet objectif nous incite à démultiplier nos efforts et à activer tous les leviers possibles pour concrétiser cette ambition" a-t-elle souligné. Parmi ceux dont elle dispose : la loi sur la mobilisation foncière  doit permettre de renforcer la production de logements sociaux (le taux minimal est relevé de 20 à 25%). D’autre part, est instaurée la possibilité d’une cession gratuite des terrains appartenant au domaine privé de l’Etat au profit de la construction de logements, là où c’est nécessaire. Par ailleurs, le nouveau dispositif d’investissement locatif doit booster le secteur tout comme le coup de pouce du PTZ + dans le neuf en faveur des ménages modestes. Enfin, elle espère inciter les grandes compagnies d’assurances à investir dans l’immobilier résidentiel.


Habiter mieux, habiter tous

Parmi les réformes engagées, Cécile Duflot  souhaite  assurer le droit au logement. " Habiter mieux, habiter tous, voilà l’objectif " a-t-elle indiqué. La ministre a également annoncé un objectif de 500.000 rénovations de logements par an, afin d’en améliorer l’efficacité énergétique. Elle souhaite  que d’ici 2050 tout le monde puisse vivre dans des bâtiments à basse consommation. "  Il faut rénover les règles d'urbanisme pour rendre plus facile la construction, en protégeant l'environnement et en créant les conditions d'une ville durable : construire mieux et davantage". a t-elle souligné. 

 

Rééquilibrer les rapports locatifs

Des Obervatoires des loyers sont déployés cette année un peu partout en France, localement (dans 17 villes pilotes) afin de disposer de données statistiques. L'idée ? : avoir des références, modérer les prix et éventuellement faire baisser le niveau des loyers si des dérives sont constatées. Cécile Duflot souhaite mettre en place une garantie universelle des risques locatifs dans l' intention de "rééquilibrer les rapports entre locataires et propriétaires." Cette question sera abordée dans la loi cadre sur le logement attendue pour la fin du premier semestre 2013. Entre la réforme du secteur en crise, l’accès au logement, la transition énergétique, les droits des locataires et des propriétaires, les prix de l’immobilier, … voila de sacrés chantiers.  A ceux qui doutent de la volonté de Cécile Duflot de tout faire pour atteindre les objectifs fixés, elle déclare : Je travaille. Je m’obstine. Je m’acharne”.

 

OM

 

Vidéos

Cécile Duflot au Club Immo " Il faut réguler les prix pour débloquer le marché"

Guy Nafilyan au Club Immo " Il faut de la visibilité pour relancer le marché"

Bernard Cadeau au Club Immo " Nous allons inciter les vendeurs à revenir à la raison"

 

Commentaires

  • JEAN - ( 26/01/2013 à 17:07 )

    et oui, les logements anciens ont fait quoi, pas de vente malgré des prix plus bas que le marché, l'état ne fait rien, avec granulés bois en chauffage je sus très bien placé, même mieux que le fameux BBC, avec 130m², 480 € de chauffage, maison à étage des années 1997, alors pourquoi elle ne se vend pas, malgré les taux mini, faute à qui, les banques, les agences avec leurs frais ou de l'état ou personne......... ????


Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.