Ile-de-France : le neuf va bien mais les prix s'envolent
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

L’immobilier Neuf

Ile-de-France : le neuf va bien mais les prix s'envolent

Publié le 17/04/2018

Comment évoluent les prix de l'immobilier neuf en Ile-de-France ?. Quelles sont les communes les plus chères et celles qui résistent ? Coup de projecteur.

Selon l'étude de l'ADIL 75, avec 35 398 ventes de logements neufs enregistrées en 2017, l'Ile-de-France atteint un volume record sur ces dix dernières années. Les ventes progressent de 5% par rapport à 2016. A noter que 95% des ventes sont des appartements, essentiellement des 2 et 3 pièces. La capitale et les départements de la petite couronne ont attiré plus de la moitié des acheteurs d'Ile-de-France (54%). Comme dans l'ancien, les ventes augmentent partout. Seule exception : Paris intra-muros où la conjoncture dans le neuf est « peu réjouissante » selon l'ADIL 75. Au total, seulement 713 ventes ont été enregistrées en 2017 (-20% vs 2016). Le 14ème arrondissement, a été le plus convoité avec environ 150 ventes devant le 13ème (82 ventes) et le 20ème (75 ventes) indique l'étude.

La forte hausse des valeurs par département

La plupart des départements connaissent une hausse de prix significative, comme les Hauts-de-Seine (+4,1% sur un an ) et le Val-de-Marne (+3,6%) en petite couronne, et la Seine-et-Marne (+3,7%) en grande couronne. Dans les Yvelines (+8,4%) et l'Essonne (+8,1%), les prix s'envolent. Seules, la Seine-Saint-Denis et le Val-d'Oise sont stables. Paris reste le territoire le plus cher, avec un prix moyen qui s'élève au-delà des 10 000 €/m². Les Hauts-de-Seine (6 770 €/m²) et le Val-de-Marne (5 212 €/m²) sont les départements les plus onéreux en petite couronne. La Seine-Saint-Denis affiche un prix moyen de 4 345 €/m². En grande couronne, les Yvelines dépassent les 4 500 €/m² devant le Val-d'Oise (4 000 €/m²). L'Essonne (3 960 €/m²) et la Seine-et-Marne (3 856 €/m²) constituent les territoires les plus « abordables » dans le neuf.

L'évolution des prix du neuf en petite couronne

Les Hauts de Seine

Les prix dans le 92 s'établissent en moyenne à 6 770 €/m². Deux communes franchissent la barre des 10 000 €/m² : Neuilly-sur-Seine (12 424 €/m²) et Boulogne-Billancourt (10 104 €/m²). À l'opposé, Gennevilliers (4 833 €/m²) et Villeneuve-la-Garenne (4 560 €/m²) sont à suivre et se situent sous les 5 000 €/m².

Le Val de Marne

Dans le77, il faut compter en moyenne 5 212 €/m² pour devenir propriétaire d'un logement neuf (+3,6% sur un an). En tête, Charenton-le-Pont (8 626 €/m²) et Vincennes (8 847 €/m²), ont les prix les plus élevés. Les plus accessibles ? Bonneuil-sur-Marne (3 773 €/m²) et Valenton (3 668 €/m²).

La Seine Saint Denis

Le prix moyen d'un appartement neuf dans le 93 s'établit à 4 345 €/m². C'est le département le moins cher en PC. Les Lilas (6 480 €/m²), Saint-Ouen (5 940 €/m²) et Bagnolet (5 740 €/m²), limitrophes de Paris, sont les plus chères. A l'inverse, l'Ile-Saint-Denis (3 180 €/m²) est la moins chère.

L'évolution des prix du neuf en grande couronne

La Seine-et-Marne

Dans le 77, les prix s'échelonnent de 2 440 €/m² à Montereau-Fault-Yonne jusqu'à à 5 135 €/m² à Fontainebleau. Sur l'ensemble des départements franciliens, le prix moyen en Seine-et-Marne est le plus bas. Cependant, il n'a cessé de croître l'an dernier, passant à 3 856 €/m².

Les Yvelines

Le 78 présente les prix les plus élevés avec une moyenne de 4 656 €/m². Versailles (plus de 8 000 €/m²) puis Viroflay, Chatou et Le Chesnay (autour de 6 700 €/m²) sont les plus coûteuses. À l'inverse, les plus « abordables comme Les Mureaux, Limay ou Gargenville dépassent à peine les 3 000 €/m2.

L'Essonne

Encore sous le seuil symbolique des 4 000 €/m², l'Essonne a pourtant vu ses prix régulièrement progresser l'an dernier. Les prix pour un appartement neuf s'établissent désormais entre 3 202 €/m² à Fleury-Mérogis jusqu'à 6 110 €/m² à Verrières-le-Buisson.

Le Val d'Oise

Enfin, les prix dans le Val-d'Oise se situent autour des 4 000 €/m². Avec un prix moyen de 6 900 €/m², c'est la commune d' Enghien-les-Bains qui est la plus chères du 95. A l'opposé, pour devenir propriétaire dans le neuf au moindre coût, c'est Villiers-le-Bel qui est à privilégier (3 250 €/m²).

OM avec ADIL 75

A lire, à voir :

L'attractivité de Paris a un prix

Immobilier : Où les prix flambent-ils le plus ?

ADIL 75 (étude sur le logement neuf)

Club Immo Nordine Hachemi (PDG Kaufman & Broad)

Achat-terrain en Ile-de-France

La vente de logements neufs en IDF sur Explorimmoneuf

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.