Les Français et les résidences secondaires
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

Développement Durable, Travaux et Décoration

Les Français et les résidences secondaires

Publié le 24/05/2018

Avec plus de 3 millions de résidences secondaires, la France est championne d'Europe dans le domaine. Mais si la seconde habitation a la cote, la fiscalité et le coût d'entretien sont les principaux freins.

Laforêt a réalisé un sondage avec l'IFOP sur les Français et les résidences secondaires. Maison de famille, pied à terre pour les vacances ou le temps d'un week-end, ce secteur fait toujours rêver. Selon le président de Laforêt, Yann Jéhanno : « Après des années difficiles, le marché des résidences secondaires se porte mieux, bénéficiant de la bonne santé du secteur immobilier en général. Très prisé par les Français, il retrouve des couleurs grâce notamment aux taux d'intérêt toujours très bas. Parmi les tendances observées dans nos agences, les futurs propriétaires envisagent maintenant de louer ponctuellement leurs logements pour couvrir une partie des frais d'entretien ». Cette tendance avait été révélée par Explorimmo dans notre enquête sur le sujet en 2017.

La mer et la campagne plébiscitées

Selon l'enquête Ifop pour Laforêt, 44% des personnes interrogées se laisseraient tenter par le bord de mer tandis que 22% ont une préférence pour la campagne. Le littoral bénéficie toujours d'une forte attractivité et constitue un lieu de villégiature privilégié. La campagne arrive en 2ème position. Proche de Paris ou des grandes agglomérations, 22% des personnes interrogées rêveraient de se mettre « au vert » le temps d'un week-end. Les biens recherchés doivent être desservis par les transports ou facilement accessibles en voiture et proches des commerces, afin de limiter au maximum les contraintes. Parmi les autres attentes : les temps de trajets doivent rester modérés : à 1 heure 30 voire 2 heures maximum du lieu de résidence principale. Quant à la montagne, elle ne séduit qu'un peu plus d'1 Français sur 10 (13% des personnes interrogées). (cliquez pour agrandir)

Le poids de la fiscalité

Selon l'enquête, la fiscalité demeure le premier obstacle à l'achat d'une résidence secondaire. Les différentes taxes (habitation et foncière) constituent le frein principal pour 38% des personnes interrogées. 12% des Français se sentent bridés par la mise en place de l'IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière). « Entre la taxe sur les plus-values immobilières, l'augmentation de la CSG et le remplacement de l'ISF par l'IFI, le gouvernement semble oublier que les propriétaires de résidences secondaires contribuent à l'économie réelle par leur consommation locale et lorsqu'ils réalisent des travaux de rénovation ou d'entretien » souligne Yann Jéhanno. En seconde position des freins à l'achat, les coûts d'entretien sont dissuasifs pour 34% des personnes interrogées.

Explorimmo

A lire

La résidence secondaire, du rêve à la réalité

L'émission La Quotidienne (France 5) sur les résidences secondaires et le sondage Explorimmo

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.