Pourquoi investir dans les start-up immobilières ?
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

International, Développement Durable, Marché de l'immobilier

Pourquoi investir dans les start-up immobilières ?

Publié le 23/02/2018

Gestion locative, transaction, construction...les start-up prolifèrent, innovent et dynamisent un secteur immobilier en pleine révolution.

Que ce soit au niveau national ou international, de plus en plus d'innovations bouleversent nos rapports à l'immobilier dans les domaines des transactions, de la gestion locative, du financement, de l'occupation du bien, des bases de données, de la réalité virtuelle, voire de la construction. De nouvelles solutions apparaissent, de nouvelles façons d'appréhender l'immobilier.

FF2I, salon RENT, REAL Estech

Selon la récente étude de Capgemini Consulting et eCap Partner, plus d'une centaine de millions d'euros ont été levés par des entreprises numériques du secteur de l'immobilier. Cela représente une hausse de 40% en un an. L'immobilier est considéré comme l'un des secteurs les plus performants. Et la tendance n'est pas prête de s'inverser. Bien au contraire. C'est un secteur résolument attractif. La FF2I, le salon RENT, Real Estech mettent régulièrement en lumière les innovations majeures qui vont faire baisser les prix et améliorer la qualité au bénéfice de tous, des acheteurs, des bailleurs, des locataires, des promoteurs...

L'immobilier séduit les investisseurs

Le 1er baromètre publié par KPMG et Real Estech révèle que la France compte 400 start-up innovantes dans l'immobilier. Elles mobilisent déjà 3 500 personnes. Les trois quarts sont nées il y a moins de 4 ans. Les entrepreneurs sont âgés entre 28 et 33 ans. Ils sont installés plutôt à Paris (à 60 %) mais aussi à Lille, Lyon, Montpellier et Marseille. Ces entreprises sont encore petites. Elles emploient moins de 5 salariés.

Dans le top 15 des levées de fonds

1er ManoMano a levé 60 millions d'euros en septembre 2017. C'est une entreprise du secteur du commerce en ligne spécialisée dans le domaine du bricolage et du jardinage (du lavabo à l'abri de jardin).
2ème GuestToGuest a levé 33 millions d'euros en 2017. C'est une start-up d'échange de maison et d'appartement entre particuliers, présente dans 187 pays
3ème Finalcad propose une solution qui permet de suivre les chantiers avec des outils numériques. Elle a levé 20 millions et va recruter 80 personnes. Finalcad a lancé notamment une application qui permet de calculer la quantité de béton nécessaire chaque jour sur un chantier.
4ème Meero. C'est une plateforme de production de photographies et de vidéos pour les professionnels de l'immobilier.
5ème Habiteo. Spécialiste des visites virtuelles en 3D, réservation de futur logement. Prise de rendez-vous en ligne pour acheter ou investir. Résidences neuves en Pinel, résidences avec services.

Robin Rivaton co-auteur de « L'immobilier demain »

Katerra révolutionne la construction

A l'étranger, le record en matière de levée de fonds et qui préfigure peut-être une véritable révolution dans le secteur de la construction immobilière s'appelle Katerra. Cette start-up a levé 865 millions de dollars via un fonds de Softbank, le géant des télécoms japonais, lequel a déjà beaucoup investi dans le domaine immobilier (WeWork mais aussi Airbnb). C'est la plus importante levée de fonds pour une start-up immobilière. Présentation de Katerra en vidéo ci-dessous. 


Le défi de Katerra, lancée il a moins de 3 ans dans la Silicon Valley, est de contrôler un projet immobilier du début à la fin sans passer par des intermédiaires : architecture, design d'intérieur, matériaux, fabrication. A la clé : réduction des coûts, des process qui vont accélérer les projets. Construire plus vite, mieux, moins cher. Katerra veut industrialiser la construction immobilière. Construction sur site dans leur usine et livraison sur place du projet assemblé, monté clé en main. L'entreprise embauche actuellement 1.300 employés dont une centaine d'architectes. Elle doit doubler ses effectifs d'ici la fin de l'année. Une trentaine de projets seront lancés cette année, résidences étudiantes, hôtels, écoles, maisons de retraites principalement aux États-Unis. Katerra est aujourd'hui valorisée 3 milliards de dollars.

Olivier Marin

A lire, à voir :

Immobilier : les start-up qui font le buzz

8 start-up pour vous aider à acheter un logement

Robin Rivaton : L'innovation dans l'immobilier est un enjeu majeur

Hervé Parent : l'intelligence artificielle est au coeur de l'immobilier 

salon RENT

Real Estech

FF2I

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.