Evolution du marché immobilier, Olivier Marin
  • Localisation Exemples :  5775015Niceétranger
    • Pièces :   
    • Surface :   
    •  m²
    •  
    •  m²
  •  
    • Budget :   
    •  €
    •  
    •  €

Evolution du marché immobilier, Olivier Marin

Publié le 21/02/2018

Prix, taux de crédit...à l'occasion de l'émission Intégrale placements sur BFM Business, Olivier Marin fait le point sur les derniers indicateurs du marché de l'immobilier.

Le ministère de la Cohésion des territoires a publié les résultats de de la commercialisation des logements neufs. Au cours du quatrième trimestre 2017, près de 35.000 logements neufs ont été vendus en France. Cela représente 4 % de moins qu'à la même période un an plus tôt. Sur un an, la tendance demeure tout de même légèrement positive. Mais c'est un indicateur à prendre en compte. Pour les appartements, les ventes reculent et les réservations stagnent. Du côté des maisons individuelles, le recul est significatif tout comme les réservations (-12%). La principale raison de ce recul s'explique par des prix qui progressent et restent élevés dans le neuf. Une maison individuelle coûte en moyenne 269 000 euros, soit une progression de 6 % sur un an.

Les prix du neuf restent élevés

Pour les appartements, à la lumière du dernier baromètre Trouver un logement neuf, la hausse des prix se généralise. Les augmentations de prix concernent désormais près de 7 villes sur 10 en 6 mois sur les 3 pièces (surface de référence de ce baromètre). L'activité record de 2017 avec une forte demande a pesé sur les prix. A Bordeaux, le cap des 300 000 euros pour un 3 pièces neuf a été franchi début 2018. Cela correspond à une hausse de 25 % sur un an. Dans le Top 5 des villes les plus chères pour un 3 pièces neuf : Paris : 750.000 euros en moyenne devant Sainte-Maxime 570 000 euros, Issy-les-Moulineaux 550 000 euros, Cannes 540 000 euros et La Baule 470 000 euros. A l'opposé les deux villes les moins chères pour un trois pièces neuf : Brest et Pau (autour de... 150.000 euros).

Les records de ventes et de prix à Paris

A l'occasion du bilan de l'année 2017, les notaires parisiens soulignent les records de ventes et de prix sur l'ensemble de l'Ile-de-France. Pour Paris intra-muros, le cap des 40 000 ventes sont atteintes avec des prix records qui dépassent les 9200 €/m2 en moyenne (+ 8 % sur un an). Côté délais de vente, à Paris, un bien immobilier se vend en moyenne autour de 60 jours contre 90 jours en régions. En tête des quartiers les plus chers : Les Invalides (7ème) et Odéon (6ème) à plus de 14.000 euros/m2 deux fois plus que La Chapelle et la Villette. Pour les investisseurs qui avaient misé sur le Quartier Belleville : c'est l'une des + fortes progressions + 20 % en 5 ans. Pour les prix de ventes : Le record en 2017 atteint 26 millions d'euros pour une maison dans le 16ème arrondissement (quartier Auteuil). Le record de prix au m² est de 37 800 € pour un appartement dans le 8ème arrondissement (quartier Champs-Elysées).

Des conditions d'emprunt encore favorables

Dans un contexte de marché où les prix progressent dans les grandes villes, le moteur de la demande est fortement lié à la solvabilité des ménages. A ce titre, l'évolution des taux d'intérêt est déterminante. En ce début 2018, les taux d'intérêt sont toujours à des niveaux très bas, à moins de 2% en moyenne toutes durées confondues. Les taux ont été divisés par 4 depuis le début des années 2000. Aujourd'hui, il est possible d' emprunter en moyenne à taux fixe - hors assurance - à 1,50 % sur 15 ans, 1,70 % sur 20 ans, et 1,90 % sur 25 ans. Le Crédit Foncier estime cette année que les taux d'intérêt devraient atteindre 1, 65 % fin 2018 (contre 1, 53 % aujourd'hui en moyenne toutes durées confondues). Tant que cette barre symbolique des 2 % ne sera pas franchie, les perspectives du marché demeurent bonnes.

OM

Commentaires

    Soyez le premier

Ajouter un commentaire

    ###ERRORS###
    •  
    * Champs obligatoires
    Le champ email est obligatoire. L'adresse email saisie est invalide. Le prénom est obligatoire. Le nom est obligatoire. Le message est obligatoire. Le champ "Email de votre ami" est obligatoire. L'adresse email de votre ami est invalide.